Les Brèves

    STRATÉGIE GAGNANTE POUR LE TOURISME TOURANGEAU

    Animations

    L’aventure de Noël au Pays des Châteaux revient pour une 2e édition qui réunit à nouveau Azay-le-Rideau, Chinon, Langeais, ainsi qu’Amboise et Chenonceau. Avec des animations thématiques du 2 décembre au 7 janvier 2018, la Touraine cherche ainsi à devenir une destination-phare de l’hiver. émilie mendonça


    À ceux qui pensent que Noël est synonyme de sports d’hiver et de marchés de Noël alsaciens, la Touraine dit : pas seulement ! Depuis 2016, l’Agence Départementale du Tourisme (ADT37) a en effet mis en place l’opération « Noël au Pays des Châteaux » qui promeut à l’échelle nationale des animations de fin d’années dans cinq châteaux du département – Azay-le-Rideau, Chinon, Langeais, et les deux « anciens » d’Amboise et Chenonceau.

    L’UNION FAIT LA FORCE

    « Amboise et Chenonceau étaient en quelque sorte les précurseurs avec des événements de fin d’année organisés depuis 2011 chez le premier, et depuis une vingtaine d’années dans le second. L’Agence Départementale du Tourisme a cherché à fédérer ces actions avec trois autres châteaux, pour saisir l’opportunité de communiquer dans une période où la concurrence touristique est moins rude ». Comme l’explique Samuel Buchwalder de l’ADT37, seuls les marchés de l’Est de la France et les stations de ski jouent la carte du tourisme hivernal : c’est donc le moment pour la Touraine de créer une deuxième saison touristique en dehors de la période estivale.

    Partenaires privés (Chenonceau, Langeais et Amboise) et publics (Azay-le-Rideau, Chinon) s’associent donc pour communiquer ensemble sous l’égide de l’ADT37, mais en gardant leurs spécificités : chaque château a ainsi choisi une thématique, complémentaire des activités proposées chez ses partenaires. À cette contrainte s’ajoute uniquement l’obligation de proposer des animations tous les jours durant au minimum un mois – du 2 décembre au 7 janvier 2018 pour cette 2e édition.

    L’objectif ? Pour S. Buchwalder, « avec un thème différent sur chaque site, on crée un produit touristique riche qui peut générer de vrais circuits de visites et ainsi attirer des gens venus de loin ». Avec des campagnes publicitaires dans le métro parisien et le tramway nantais, l’ADT37 vise non seulement les Tourangeaux cherchant à redécouvrir ces monuments, mais aussi et surtout une clientèle nationale et internationale visitant Paris et les métropoles françaises.

    UN INVESTISSEMENT POUR LE TOURISME LOCAL

    Pour atteindre son but l’Agence Départementale du Tourisme a mis 80 000€ au pot commun, complétés par les cinq monuments participant, pour un budget total de 100 000€. L’investissement a porté ses fruits l’an dernier : la fréquentation a en effet augmenté de 34 % à Langeais, 14 % à Chinon, 13 % à Azay-le-Rideau par rapport aux chiffres de 2015, et Chenonceau et Amboise ont également vu évoluer à la hausse des volumes de visites déjà importants.

    Dans la mire de l’ADT, on ne trouve d’ailleurs pas seulement la mise en avant de ces châteaux : c’est toute l’économie du tourisme qui devrait se ressentir du succès de cette opération. Hôtellerie, restauration et autres lieux touristiques devraient en effet bénéficier de ce regain de popularité de la région, en passe de devenir une vraie destination touristique d’hiver portée par les locomotives d’Amboise et Chenonceau.

    CHENONCEAU ET AMBOISE, LES PRÉCURSEURS

    L’événement « Noël au Pays des châteaux » n’existerait sans doute pas sans les châteaux d’Amboise et Chenonceau, véritables pionniers de cette aventure collective.

    Celui qu’on surnomme le « château des dames » propose en effet depuis vingt-cinq ans une ambiance de Noël à couper le souffle. Et pour cause : étant le seul château à posséder son propre atelier floral, Chenonceau refleurit à chaque saison d’une manière originale ! Avec à sa tête le Meilleur Ouvrier de France Jean-François Boucher, secondé par la fleuriste Aurélie Fachin et une apprentie, l’atelier a travaillé durant trois mois pour mettre en beauté le château à l’approche des fêtes de Noël. Du 2 décembre au 7 janvier 2018, Chenonceau vibrera donc de couleurs avec ses sapins géants et ses compositions florales décorant toutes ses salles. Les visiteurs pourront d’ailleurs assister à des créations d’art floral chaque jour à 10h, et qui sait ? Peut-être repartiront-ils avec quelques idées et astuces pour décorer leur table de fête. La participation du château royal d’Amboise au projet Noël au Pays des châteaux ne bouleverse pas non plus les habitudes du monument, puisqu’on y retrouvera comme chaque année depuis 2011 l’exposition d’une crèche napolitaine et de jouets anciens qui viennent peupler des salles richement décorées. Dans la droite ligne de la thématique « Noël au fil des siècles » choisie pour Amboise, la tradition des couronnes sera également à l’honneur cette année : qu’elle soit de l’Avent, de Noël, royale ou de bienvenue, la couronne s’exposera sous toutes ses facettes, tant dans les visites régulières que lors des visites guidées familiales proposées durant les vacances scolaires. Les enfants seront d’ailleurs gâtés puisqu’on leur réserve aussi un spectacle conté les 27 décembre et 3 janvier, et des ateliers créatifs les 29 décembre et 3 janvier.

    Fers-de-lance du tourisme dans la région, les châteaux d’Amboise et Chenonceau n’avaient vraisemblablement pas besoin d’efforts supplémentaires pour attirer les visiteurs en période de Noël. Mais même si la fréquentation était déjà au beau fixe, les deux équipes se réjouissent d’intégrer un projet collectif, car comme le souligne Agnès Berthet, chargée de communication à Amboise, « pour le budget comme pour l’image, on est toujours plus forts à plusieurs ! ». 

    Les Brèves