Les Brèves

    LE SAPIN RÉINVENTÉ À LA FORTERESSE DE CHINON

    Exposition

    Pour cette 2e édition de Noël au Pays des Châteaux, la forteresse royale de Chinon poursuit l’aventure « Sapins d’hiver, sapins divers ». Comme l’an dernier, paysagistes et architectes s’en sont donné à cœur joie pour décorer le monument et ses jardins en détournant le traditionnel sapin. émilie mendonça


    Les habitués des énigmes ont déjà leurs habitudes à la forteresse royale de Chinon où un escape game les occupe depuis 2016. Pour cet hiver, c’est à un autre jeu que la forteresse convie ses visiteurs, dans le cadre de l’exposition-installation Sapins d’hiver, sapins divers, avec un labyrinthe de saison.

    Poursuivant sur la thématique du sapin de Noël instaurée en 2016 pour l’opération Noël au Pays des Châteaux, le Conseil départemental, propriétaire des lieux, a en effet confié à l’agence Stadler Design Studio la conception de la nouveauté de cette exposition 2017-2018. Lauréats du Prix de la Création lors du dernier festival international des Jardins de Chaumont-sur-Loire, Nicolas et Alice Stadler, accompagnés du paysagiste Thierry Giraut, ont concentré leur création autour de la Tour des Chiens :

    « Nous avons voulu occuper l’espace au maximum sur une zone donnée, sans nous disperser. Guidés par le thème du labyrinthe qui nous a été proposé, nous avons donc imaginé un dédale de sapins pour les enfants, avec plusieurs entrées et une seule sortie débouchant sur un espace au pied de la tour ».

    300 sapins pour une découverte dépaysante

    Trois cents sapins sont donc disposés à proximité de la bâtisse, qui abrite d’autres secrets. Une fois au centre de l’installation, vous ne découvrirez ni guirlandes ni boules de Noël, mais un décor hivernal dépaysant (nous n’en dirons pas plus pour préserver la surprise…). En montant dans la Tour des Chiens, la vue est imprenable : on découvre les méandres de ce petit labyrinthe, ainsi qu’une perspective sur les autres sapins installés aux abords de la forteresse. Sapins miroirs, sapins ampoules, sapins photophores sont en effet de retour pour compléter l’installation Stadler.

    En plus de ce parcours surprenant dans les jardins et les salles de la forteresse, les vacances scolaires seront par ailleurs l’occasion d’ateliers gourmands pour petits et grands avec les « gâteaux de la joie » d’Hildegarde de Bingen - un voyage dans la gastronomie médiévale accessible dès 5 ans.

    Tandis que cet été l’histoire était à l’honneur avec le camp des assaillants, c’est donc la création contemporaine et des sapins pas comme les autres qui font rimer fêtes de fin d’année et inventivité à la forteresse royale de Chinon jusqu’au 7 janvier. 

    Plus d'infos : Jusqu’au 7 janvier 2018 à la forteresse royale de Chinon. Tarifs 8,5/9€. Ateliers culinaires : du 23 déc. au 7 janv. à 14h (sauf 25 déc. et 1er janv.), et à 11h le 27 déc. et 3 janv – 9€/pers. Résa. 02 47 93 13 45 - www.forteressechinon.fr. 

    Les Brèves