Les Brèves

    Ventes en 2017 : « Ce fut une année record »

    Chambre des notaires

    2017 fut, sur le plan national, « une année record en nombre de transactions immobilières, avec plus d’un million d’euros générés contre 850 000 en 2016, qui était déjà une année record », précise la chambre des notaires d’Indre-et-Loire. Mais si c’est reparti à la hausse au niveau des volumes, il y a eu une stagnation au niveau des prix. Une tendance visible également dans le département. Tout le détail.

    Marie DEROUBAIX

    Nous avons observé en 2017, dans le département, comme pour l’année précédente, les mêmes disparités d’une commune à l’autre et d’un quartier à l’autre, avec une forte attractivité pour l’agglomération qui sera surement dopée en 2018 par le passage en métropole », résume d’emblée la chambre des notaires d’Indre-et-Loire. À Tours, le quartier le plus cher est l’hyper centre, avec par exemple une moyenne de 2 550 € le m2 pour les appartements anciens. Le quartier le moins élevé est les Rives du Cher, avec 1 290 € le m2, toujours pour les appartements anciens. « D’un quartier à un autre, c’est donc plus que du simple au double ! », insiste-t-on à la chambre des notaires.

    Le neuf

    Pour les maisons neuves du département, la moyenne est de 206 000 € pour 96 m2 de surface habitable et 470 m2 de terrain. Et là aussi, il y a de grosses disparités d’un secteur à l’autre. « L’attractivité de l’agglo est évidente : plus on s’éloigne de Tours, plus les prix baissent », analyse-t-on.

    Le neuf se porte bien car « il a été boosté par la loi Pinel, qui se prolongera jusqu’en 2021 pour les zones dites tendues, dont l’agglomération tourangelle fait partie. » Comme on peut s’en douter, les prix sont globalement plus élevés que dans l’ancien. Le prix moyen au m2 en Indre-et-Loire pour les appartements neufs est de 3 250 €, contre 1 940 € pour les appartements anciens. Par contre, il y a moins de distorsion dans les prix à l’intérieur du département pour l’achat dans le neuf : « Avec un prix médian de 160 400 € à Tours pour 48 m2 de surface habitable, contre 166 300 € en première couronne avec 53 m2 de surface habitable, les prix des appartements neufs installés dans la première couronne sont proches de ceux de Tours. »

    Les terrains à bâtir

    Le prix moyen des terrains à bâtir sur le département est de 52 000 € pour 720 m2. En première couronne, ils montent à 113 800 € pour 590 m2 et en seconde couronne, « ils baissent drastiquement à 72 000 € pour 640 m2. Ainsi, « plus on est éloignés, plus le terrain est important en surface et moins il vaut cher », conclut la chambre des notaires d’Indre-et-Loire. 

    Les Brèves

    • Prix médian des terrains à bâtir :

      Indre-et-Loire : 52 000 € pour 720 m2 de terrain

      Première couronne : 113 800 € pour 590 m2 de terrain

      Seconde couronne : 72 400 € pour 640 m2 de terrain

      Troisième couronne : 60 000 € pour 750 m2 de terrain

      Nord département : 42 200 pour 700 m2 de terrain

      Secteur de Loches : 32 600 pour 870 m2 de terrain

      Secteur de Chinon : 40 000 € pour 810 m2 de terrain