Les Brèves

    VÉLOTOUR, LE RE-TOURS

    Manifestation

    Cette manifestation qui a pour particularité de proposer aux cyclistes de découvrir autrement leur ville et les différents éléments patrimoniaux – mais pas seulement – et autres lieux atypiques aurait dû exister à Tours depuis 2016.

    Mais un mois après les attentats de Nice, l’effervescence était totale. Si on ajoute la date choisie, un 11 septembre tristement célèbre, la Préfecture n’avait finalement pas donné son accord.

    Mais pour les organisateurs qui avaient déjà enregistré 1 500 pré-inscriptions – un record à un mois du départ – il ne s’agissait que d’un démarrage difficile et compréhensible compte tenu des circonstances même si aucun autre des événements Vélotour à travers la France n’avait eu à subir le même sort ailleurs. « La Préfecture ne nous connaissait pas à l’inverse des autres départements où nous sommes présents » explique Bastien de Marcillac, l’un des organisateurs. Ceci expliquerait cette méfiance que certains auraient pu juger excessive.

    Alors, pour 2018, on remet le couvert avec d’autant plus de facilité que leur interlocuteur municipal en 2016 n’était autre que Christophe Bouchet, aujourd’hui maire de Tours. Le 9 septembre prochain, le Vélotour de Tours prendra son envol avec un parcours en cours de constitution qui devrait s’étaler entre la ville centre et Saint-Pierre-des-Corps.

    Rappelons que le Vélotour n’est pas qu’un parcours en deux roues mais une vraie animation où les participants sont invités à eux aussi apporter des couleurs par des tenues proches de l’esprit du carnaval. Bref, l’idée est bien de donner sa place au vélo, à la découverte et au plaisir entre amis ou en famille.

    Les Brèves