Les Brèves

    2E LIGNE DE TRAM : LES ESPRITS EN ÉBULLITION

    Mobilité

    Le début des travaux de la deuxième ligne de tram devrait se faire en 2022, pour une mise en service en 2025. Si on sait qu’elle ira de Chambray-lès-Tours à La Riche, en desservant les CHRU Bretonneau et Trousseau, le détail du tracé n’est pas encore arrêté. Dans ce cadre, la Métropole organise une concertation publique, à partir du 18 avril et jusqu’au 8 juin. Explications. Marie Olympe Deroubaix

    Il y a du pain sur la planche ! La deuxième ligne de tramway est en préparation, et après avoir défini les deux futurs terminus : La Papoterie à Chambray-lès-Tours et le Prieuré de Saint-Cosme à La Riche, les élus de la Métropole ont décidé d’organiser une concertation publique pour prendre en compte les commentaires des Tourangeaux et affiner le tracé. Les élus devront également mener une réflexion sur l’évolution future des structures de la ville. En effet, l’agrandissement du site du CHU de Trousseau fait, par exemple, poser la question d’un passage du tramway directement dans le site, pour s’arrêter près de l’entrée principale.

    Prolongement de la ligne A existante jusqu’à l’aéroport

    Outre l’affinement du tracé de la future ligne, le projet actuellement débattu propose la construction de nouveaux parkings-relais en connexion avec le périphérique, l’extension du centre de Maintenance, le prolongement de la ligne A existante jusqu’à l’aéroport Tours Val de Loire, la modification du parcours de la ligne 2 actuelle de Bus à Haut Niveau de Service dite « Tempo » et la création de franchissements liés à la pratique du vélo au quotidien et à la marche à pied. Christophe Bouchet, maire de Tours, va même encore plus loin en déclarant : « outre la ligne 2, il faut déjà penser à la ligne 3 ».

    Pour en savoir plus sur la concertation : www.mobilite.tours-metropole.fr. 

    Les Brèves

    • QUELLES ÉTAPES APRÈS LA CONCERTATION ?

      Après la période de la concertation préalable, un bilan rendra compte des avis exprimés. À sa suite, Tours Métropole Val de Loire indiquera les mesures qu’elle prendra pour répondre aux enseignements de la concertation préalable. La Métropole entreprendra toutes les études techniques et les procédures obligatoires avec les services de l’État (études d’impact, étude parcellaire...). Le projet retenu sera soumis à la Préfète, afin de déterminer l’utilité publique du projet, avant de pouvoir réaliser les travaux.