AGENDA

Les Brèves

  • JEUDI

    CONCERT

    Musiques du Bengale avec les Méridiennes

    Le festival des Méridiennes se poursuit jusqu’au 14 juillet, pour un voyage musical allant des musiques anciennes européennes aux traditions venues du monde entier. Ce jeudi, le trio Fady Zakar (qui prête son image à l’affiche officielle 2018) emmènera les voyageurs vers le Bengale et ses chants mystiques.

    À 12 h 30 à la salle Ockeghem, Tours. Tarif 6€/concert. Programme et résa. diabolusinmusica.fr/meridiennes

    CONCERT

    Pavement Bangerz, Célès et la Fanfare du colonel GRK

    Le duo de percussionnistes Pavement Bangerz s’empare d’objets quotidiens et de matériaux détournés pour produire une musique rythmique forcément entraînante ! Pour cette soirée organisée par l’association B2X, on retrouvera aussi sur scène les groupes Célès et la Fanfare du colonel GRK. De quoi faire une pause musicale détonante !

    À partir de 18 h à la guinguette les Javanaises, Beaulieu-lès-Loches. Entrée libre – consommation de courtoisie appréciée.

    CONCERT

    LVOE en mode tranquille

    Le quartet tourangeau distillera sa pop aussi électrique qu’électronique dans le cadre des Terrasses en Concert de l’Heure Tranquille. Parfait pour clôturer une journée de soldes de manière atypique.

    À 19 h au centre commercial l’Heure Tranquille, Tours. Gratuit.

    THÉÂTRE

    Impro-École en plein-air

    Les comédiens amateurs du Tours Impro Club profitent de l’été pour s’installer à la guinguette de Saint-Avertin. Leur idée ? Passer un « permis d’improviser » réglementé par un gendarme impitoyable. Les spectateurs tireront au sort sujets et défis, pour une soirée d’improvisation théâtrale où le rire est garanti.

    À 21 h à la guinguette Port-Avertin, Saint-Avertin. Gratuit. 

  • VENDREDI

    VISITE GUIDÉE

    Les greniers de César : curiosité amboisienne

    Un silo troglodyte ! Voilà ce que sont les greniers de César, un site historique insolite que l’office de tourisme d’Amboise vous propose de visiter accompagnés d’un guide, pour comprendre l'origine et la fonction de ce grenier pas comme les autres.

    À 11 h au départ de l’office de tourisme d’Amboise. Tarif 5€. Résa. 02 47 57 09 28.

    FÊTE NATIONALE

    Les Pompiers remettent ça !

    Depuis le retour du Bal des Sapeurs-Pompiers de Tours il y a deux ans, l’événement ne désemplit pas ! La soirée animée par Laurent Petitguillaume se déclinera en trois moments pour trois ambiances : de 19 h à 23 h l’orchestre Starlight, de 23 h à minuit un bal populaire animé par DJ Barn’s, puis après minuit une ambiance dancefloor électro avec DJ Stazia. Comme à leur habitude, les soldats du feu prévoient quelques surprises au fil de la soirée… Tenez-vous prêts !

    À partir de 18 h à la caserne Chassagne, Tours. Entrée gratuite.

    PATRIMOINE

    Nuit médiévale à Loches

    Voilà de quoi passer une belle journée et soirée lochoises : le parcours de visite de la Cité Royale a été entièrement repensé, et la ville s’animera plusieurs fois durant l’été pour replonger au Moyen Âge ! Ce vendredi 13 juillet, on pourra ainsi enchaîner la visite avec le marché nocturne à partir de 18 h et des animations gratuites proposées jusqu’en fin de soirée. Musiques anciennes, bal médiéval et spectacles peupleront les rues jusqu’au feu d’artifice final !

    À partir de 18 h à Loches. Gratuit. Programme www.ville-loches.fr.

    CONCERT

    Le Pang Pung trio enchante Saint-Avertin

    Un pied en Orient, l’autre en Occident, le Pang Pung Trio joue l’équilibre entre ses musiciens français et un répertoire musical qui flirte avec l’Inde, la Méditerranée et les influences asiatiques.

    À 21 h à la guinguette Port-Avertin, Saint-Avertin. Gratuit.

    FÊTE NATIONALE

    Joué-lès-Tours met le feu au lac

    Jocondiens et Tourangeaux le savent : c’est au-dessus du lac des Bretonnières qu’est traditionnellement tiré le feu du 14 juillet de Joué-lès-Tours. Jouant du miroir d’eau ainsi offert, les artificiers composent cette année une création sur le thème des cinq continents. Le bal sera animé par DJ Squirrel.

    À 23 h au Lac des Bretonnières, Joué-lès-Tours. Gratuit.

  • SAMEDI

    DOME FESTIVAL

    Samedi 14 et dimanche 15 juillet seront deux jours dédiés à l’art contemporain avec des expositions et performances à découvrir à Montbazon.

    Sam. 14 et dim. 15 à partir de 11 h au 31 rue des moulins, Montbazon. Gratuit. Infos www.festival-ledome.com.

    FÊTE NATIONALE

    Tours aux couleurs du Mondial

    Pour son traditionnel feu d’artifice du 14 juillet, la Ville de Tours s’inspire de la Coupe du Monde de football. Le spectacle pyrotechnique tiré au-dessus de la Loire se composera donc de treize tableaux, en écho aux treize grandes équipes présentes dans la compétition. Le bal battra quant à lui son plein sur la place de la Résistance dès 21 h.

    Bal à 21 h place de la Résistance, feu d’artifice à 23 h au-dessus de la Loire (pont Wilson/Île Simon), Tours. Gratuit. Infos www.tours.fr. 

  • DIMANCHE

    CONCERT

    Straw Man au potager

    Après quelques péripéties budgétaires, le parc de la Gloriette a retrouvé ses animations. Les concerts sont donc maintenus cet été, à commencer par Straw Man, pour un set blues de qualité à savourer au Potager du parc.

    À 15 h au parc de la Gloriette, Tours. Gratuit. 

  • LUNDI

    VISITE GUIDÉE

    La Vit’Visite : Chinon en délire

    Deux guides pas comme les autres, et une visite qui promet d’être elle aussi originale, tel est le programme de la Vit’Visite. Tout l’été, la compagnie Alborada fait découvrir des villes de la région avec un parcours théâtralisé, et Chinon fait partie des heureuses élues.

    Rdv à 18 h devant les Caves Plouzeau, Chinon. Tarif 4 à 6€. Infos www.lavitvisite.com

  • TERRES DU SON REMPLIT LE CONTRAT

    Avec une fréquentation estimée à environ 35 000 personnes lors de la conférence de presse de bilan donnée dimanche à 18 h, l’équipe du festival Terres du Son estime avoir rempli son contrat. Si la concurrence du Mondial s’est fait sentir sur la fréquentation du vendredi soir, l’ASSO organisatrice de l’événement est satisfaite du résultat final. « Il ne faut pas oublier que la concurrence est rude avec des offres culturelles nombreuses durant l’été, et un changement de date du festival depuis 2017. Tout le monde ne peut pas enchaîner les festivals, nous en sommes conscients » précise Hugues Barbotin, dont c’était la dernière en tant que directeur de l’ASSO. La clé pour que Terres du Son continue de tirer son épingle du jeu réside donc dans le renforcement du travail déjà mené autour de l’identité du festival, comme l’expliquait Arnaud Guédet, co-fondateur de l’événement : « le festival n’est pas qu’une série de concerts, depuis plusieurs années on mène un travail sur le respect du Domaine de Candé et l'écoresponsabilité ». Du côté des festivaliers, l’ambiance était en tout cas au beau fixe : le soleil était de la partie tout le week-end, les concerts proposés ont varié les styles musicaux et attiré les foules, et l’écovillage en accès gratuit tout comme l’espace payant de la Prairie ont fait la part belle aux bons petits plats et aux grands concerts !