Les Brèves

  • 840

    C’est le nombre d’heures de stages réalisées par les aides-soignants stagiaires lors de leur formation.

DE L’HUMAIN ET DE L’EMPLOI !

Aide-soignant

Faire la toilette, aider les patients à se lever… L’aide-soignant est le premier métier que l’on apprend quand on aborde l’univers paramédical. Un métier par ailleurs très recherché en région Centre-Val de Loire, accessible après un cursus de dix mois. Gaëla Messerli et Claire Seznec

Avec le vieillissement de la population, le soin aux personnes âgées est un secteur qui ne va pas connaître la crise de sitôt. Et les besoins en aides-soignants en région Centre-Val de Loire le montrent bien : le secteur « santé » caracole toujours parmi les quinze premiers recruteurs sur les douze derniers mois, selon Pôle Emploi. Dans son enquête des besoins en main-d'œuvre datée de 2018, 1 566 projets de recrutements étaient ainsi envisagés sur le territoire régional dont 75 % en emploi de longue durée. Mais 57 % des employeurs potentiels indiquaient aussi avoir du mal à recruter les compétences

nécessaires...

Lors de son discours de rentrée, François Bonneau, le chef de l’exécutif régional, a souligné ce paradoxe : « nous manquons d’aides-soignants ! Pour la première fois, la Région Centre-Val de Loire fait le constat d’un manque d’effectifs dans les centres de formation d’aides-soignants, alors que la demande n’a jamais été aussi forte. Il faut véritablement accroître la main-d'œuvre ! » Autant dire que ceux qui envisagent ce métier ont des débouchés assurés…

3 formations en Touraine

Dans l’analyse métier portant sur les aides-soignants et publiée par le GIP Alfa Centre/ORFE, en octobre 2017, 19 instituts de formation étaient recensés en région, dont 3 relevant de l’Éducation nationale, pour une capacité d’accueil d’à peu près 1 000 places au total. Dans l’Indre-et-Loire, il existe trois formations délivrant le diplôme d’État d’aide-soignant : l’Institut de formation d’aide-soignant à Loches ; l’IFSS, institut de formation de la Croix-Rouge à Chambray-lès-Tours ; et l’institut

de formation des professionnels de santé du CHRU, à Chambray également. Dans ce dernier, 110 places sont ouvertes chaque année. L’ensemble de la formation comprend 1 435 heures d’enseignement théorique et clinique. Les stages, quant à eux, sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales (chirurgie, médecine, service de psychiatrie, Ehpad....). Néanmoins, un stage dans une structure d’accueil pour personnes âgées est obligatoire dans le cursus.

Mais si le terme d’aide-soignant est connu, sa fonction l’est moins. On confond souvent infirmier et aide-soignant. Dans les faits, l’aide-soignant exerce sous la responsabilité de l’infirmier. Il réalise des soins afin de compenser un manque ou une diminution de l’autonomie du patient. L’aspect relationnel est donc primordial. Généralement, l’aide-soignant travaille au sein d’une équipe pluriprofessionnelle, en milieu hospitalier ou extrahospitalier. 

En région, et pour connaître les aides existantes, cliquez sur la rubrique « éducation et formation » du site de la Région Centre-Val de Loire. 

Les Brèves

  • POUR LA RENTRÉE 2019

    Vous avez raté le coche ou vous voulez devenir aide-soignant après le baccalauréat ? L’Institut de formation Croix-Rouge de Chambray-lès-Tours a déjà publié les dates de son concours. Les épreuves écrites d’admissibilité sont prévues le 13 mars 2019 ; les épreuves orales d'admission, courant des mois d’avril et de mai, pour une rentrée le 2 septembre 2019. Les inscriptions au concours sont du 7 janvier au 13 février prochain.