EN DIRECT

Les Brèves

  • UNE ARENA... NON !

    Sanitas

    Il n’y aura pas d’Arena à Tours. Ce qui ne veut pas dire pour autant que la métropole va se passer d’une salle de sport en capacité de permettre un développement endogène du TVB.

    Si l’Arena est enterrée, la salle Grenon, elle, va prendre du volume. Pour autant, ne vous attendez pas à voir cette salle évoluer en deux temps trois mouvements. Il ne suffira pas de réussir un bon service, mais de suivre l’échange en évitant de perdre le point. Car en annonçant 2023 comme échéance, Christophe Bouchet doit immédiatement mettre ses services en action de marche, type commando. Si la note sera certes moins salée que l’édification d’une Arena (30 millions de rénovation contre 80 millions pour la construction), les étapes administratives vont paraître une éternité compte tenu du calendrier que le maire s’est imposé... Reste que porter la jauge à 7 000 places (soit à peine 3 000 de moins que les Arenas les plus volumineuses) va ouvrir nombre de perspectives.

  • PATINEURS... PATINEUSES

    Tours

    Il y en aura pour tout le monde, c’est promis ! Pour les patineurs du dimanche, un nouvel équipement va émerger dans le quartier des Deux Lions. Pour l’instant cette réalisation qui devrait rassembler deux communes (Joué-lès-Tours et Tours) n’est pas encore totalement chiffrée. Mais sa vocation sera bien d’accueillir ceux qui aiment la glisse en mode loisirs.

    Pour les Remparts en revanche, l’actuelle patinoire à côté de la salle Grenon va encore prendre du volume – passant de 2 000 à 2 500 places – et devenir un lieu plus confortable pour les sponsors avec l’émergence de loges. Une obligation pour ce club qui ne cesse de flirter avec le très haut niveau et qui a besoin de se sentir bien dans sa salle, en compagnie de ses supporters et de quelques partenaires complémentaires, pour relever les défis qui l’attendent.

    Autre bonne nouvelle, la création d’un parking pour la patinoire et la salle Grenon qui devra absorber l’augmentation de la fréquentation même si la deuxième ligne de tram est d’ores et déjà annoncée à proximité.

  • UN AUTOMNE TOUT DE CONCERTS

    Tours

    La 3e édition du festival Concerts d’automne de musique ancienne et baroque commence ce week-end, au Grand Théâtre de Tours. Ann Hallenberg, Julia Lezhneva et Vivica Genaux vont se produire sur scène. Ce samedi, un tremplin pour les jeunes talents est également organisé à l’Hôtel Goüin. Le festival s’étale sur les trois week-ends prochains.

  • NEUF ARBRES À ABATTRE

    Tours

    Plusieurs saules du parking situé entre le pont Napoléon et le pont de l’autoroute A10 seraient fragiles. Neuf d’entre eux doivent être abattus afin de maintenir d’autres arbres. Pendant le chantier, une partie du stationnement sera fermée. 

  • LA JEUNESSE AURA SON AUBERGE

    Tours

    Dans l’avenue Grammont, un bâtiment de six étages doit ouvrir ses portes en juin prochain. Il doit devenir la nouvelle auberge de jeunesse de Tours, aux abords immédiats du centre-ville. Avec ses 47 chambres et 116 lits, elle sera « ouverte à tous, sans conditions d’âge » et avec un prix modique à la nuitée. Chaque chambre va comporter un maximum de quatre lits ainsi qu’une salle de bains privative. Pour accueillir les jeunes de passage, et notamment les randonneurs de la Loire à Vélo, 60 emplacements sont prévus dans le jardin pour garer sa bicyclette.