Les Brèves

  • LE TOURISME D’AFFAIRES SE DÉVELOPPE

    Tout comme le souhaite l’aéroport de Tours, Tours Événements met le paquet sur le tourisme d’affaires. Le but ? Faire rayonner la ville.

    Mardi dernier, lors d’une conférence de presse de présentation des événements du dernier trimestre, Tours Événements a mis en avant ses actions en termes de tourisme d’affaires. Il s’agit par là de faire venir des politiques et des associations de renommée nationale au centre des congrès de Tours. Et donc, de faire connaître la ville et ses infrastructures.

    Les Tourangeaux peuvent donc être au courant de plusieurs manifestations privées qui se dérouleront d’ici la fin de l’année au centre des congrès : le congrès national du Collège National des Généralistes Enseignants, le 73e congrès des maires d’Indre-et-Loire, les 5es rencontres aéronautiques de la région Centre-Val de Loire et encore le traditionnel « Top des entreprises » du département.

LA PERFORMANCE ARTISTIQUE ENTRE EN GARE

Tours

Mercredi prochain, en fin d’après-midi, la gare de Tours va être le théâtre d’une performance particulière : une troupe de danse hip-hop va se mouvoir au rythme des pinceaux d’un peintre tourangeau. Et vice-versa. Claire Seznec

Réunir des secteurs culturels différents en une même manifestation ? En ce mois d’octobre, le pari est relevé par SNCF Gares & Connexions, « promoteur de culture en gare », en partenariat avec Mécénat Touraine Entreprises. La danse et la peinture vont s’affronter, se mêler, fusionner le temps de quelques heures. Et l’affiche donne envie : le peintre, muraliste et performeur Dominique Spiessert sera à la manœuvre sur le grand pan de mur vitré de la gare (retrouvez son portrait en page 19), ainsi que la troupe de hip-hop Peace Unity et ses douze danseurs de talent.

Du passé au présent

Mais pourquoi des danseurs de hip-hop ? Cela remonte à plusieurs années auparavant lorsque des amateurs de cette danse installaient leur sono devant la gare et effectuaient des acrobaties d’entraînement sous le regard des passants et des voyageurs de la SNCF. Historique ! C’est donc pour cela que l’association Peace Unity a été conviée à l’événement. Installée à Tours depuis deux ans, elle a été créée dans un élan de solidarité citoyenne. Son objectif est de promouvoir la culture et l’art au sein de la cité tourangelle et, plus largement, en Indre-et-Loire. Ses mots d’ordre ? Partage, respect, tolérance et savoir-vivre ensemble ; un quadruplé qui colle à la perfection à la performance artistique prévue en gare.

L’intérêt de cette démarche artistique de fusion est multiple : les organisateurs ont voulu créer une action forte pour les usagers de la gare tout en valorisant la culture et les talents locaux. Pendant cette manifestation, l’art, parfois jugé inaccessible, va pouvoir toucher un grand nombre de personnes, la gare de Tours étant fréquentée tout au long de la journée. 

Rendez-vous à proximité du Relay, à la gare de Tours, mercredi 17 octobre, de 16 h 30 à 19 h 30.

Les Brèves

  • 6

    C’est le nombre de mois durant lesquels les voyageurs pourront admirer l’œuvre de Spiessert