TOPS & FLOPS

Les Brèves

  • TOPS

    Touraine extrême

    Dimanche dernier, la première édition de la course Frappadingue de Tours a attiré 1 600 joyeux tourangeaux. Déguisés de toutes les couleurs et plein de bonne humeur, ils ont bravé des obstacles dans la boue et au-dessus du Cher sur 12 km.

    Saperlipopette !

    La 2e édition des 24 Heures de Tours s’est tenue la semaine dernière. L’objectif ? Parcourir le plus de km possibles sur un vélo fixe pendant 24 heures. Chaque km se transforme en euro reversé à l’association Sapeurs-Lipopette qui soutient les enfants de l’hôpital Clocheville. Cette année, près de 2 000 € ont été collectés. Une jolie somme pour faire rêver les plus petits.

    L’aura viticole

    Raimonds Tomsons, Letton d’origine mais surtout meilleur sommelier d’Europe, a dégusté des vins AOC Touraine, AOC Touraine Amboise et AOC Touraine Chenonceau, à l’aveugle.

    Il a également découvert plusieurs caves et domaines viticoles tourangeaux. Une belle mise en avant pour les appellations du territoire ! 

  • FLOPS

    Moteur, ça tourne... plus

    À la fin de l’année, les 5 policiers municipaux à moto de Tours ne circuleront plus. Cette décision ferait suite à un déficit de management. Mais qui interviendra rapidement en cas de rodéo dans les rues ou en renfort en cas de problème majeur ?

    À peine stupéfiant

    En une semaine, du 4 au 10 octobre, la gendarmerie et la police ont relevé sur les routes du département un total de 338 infractions. Si en majorité ces dernières concernent une vitesse excessive, 27 d’entre elles concernent la conduite sous stupéfiants... Un nombre assez énorme étant donné que le mois dernier, sur trente jours, 67 infractions du genre avaient déjà été relevées.

    Dans la rue

    D’après l’association Chrétiens-Migrants, 20 à 30 personnes dont la moitié d’enfants demandent un hébergement à Tours chaque soir. Mais le 115 n’a plus de place. « La situation est dramatique », affirme l’association dont le local d’accueil déborde. Aujourd’hui, elle n’a plus que 3 semaines de trésorerie pour mettre à l’abri les familles.