Les Brèves

    TOURS VEUT OUVRIR LES STRUCTURES CULTURELLES AU HANDICAP

    Au Tours du Handicap

    Pour la quatrième année consécutive, l’événement Au Tours du Handicap va permettre au grand public de découvrir l’univers du handicap. Après des thématiques telles que le sport, l’emploi et la mobilité, la culture est le fil rouge. « L’ignorance est, pour chacun d’entre nous, le plus sérieux problème du handicap français, estime Christophe Bouchet, le maire de Tours. L’enjeu de cette manifestation est pédagogique. » Elle débute le mardi 13 novembre, dès 18h30, avec un lancement à la salle polyvalente du Centre de vie du Sanitas. Ensuite, des visites « au toucher » et/ou sensorielles d’expositions, des projections de films accessibles à tous et encore des conférences vont jalonner l’événement pendant trois semaines, jusqu’au 30 novembre.

    Diffuser plus d’événements accessibles

    Aujourd’hui, même si de plus en plus de bâtiments deviennent accessibles aux personnes handicapées physiques et psychiques, le regard des autres peine à changer. Dans le secteur culturel et artistique, la situation est identique. Alors, depuis 2002, la mission Culture et Handicap de la Ville de Tours œuvre en coulisses. « Il faut convaincre les structures culturelles de s’ouvrir au handicap, précise Aurélie Ossadzow, conseillère municipale déléguée au handicap. Mais aussi convaincre les structures d’accueil de s’ouvrir à la culture. » Des réticences existent des deux côtés : de l’un, la mission se heurte à des problèmes techniques d’accueil des publics handicapés ; de l’autre, elle échange sur les peurs des personnes handicapées et des structures encadrantes. La mission Culture et Handicap possède également un rôle dans la diffusion des manifestations culturelles et artistiques dédiées au handicap ou ouvertes à un public en situation de handicap. « Il y en a de plus en plus, souligne-t-on au sein de la mission. Malheureusement, il n’existe pas de plateforme commune pour diffuser largement ces informations. » 

    Les Brèves