TOPS & FLOPS

Les Brèves

  • TOPS

    Le tabac, c’est tabou

    Ce mois-ci, c’est le Mois sans Tabac. Pour tous nous sensibiliser, le CHRU de Tours lutte contre la cigarette avec un stand d’information installé dans le hall de l’établissement, ce jeudi. À Bretonneau, l’unité de coordination en tabacologie reçoit environ 1 000 patients chaque année. Il est temps d’arrêter, non ?

    Bonheur d’être

    Une vingtaine d’étudiants du Cercle digital de Tours a écrit un guide intitulé Au Tours du bien-être. Après avoir rencontré des professionnels de Touraine, ils ont collecté tous les conseils possibles et imaginables pour bien manger, bien dormir, et encore pour retrouver confiance en soi en respectant son rythme.

    Positive attitude

    Pour la 9e fois, le défi Familles à énergie positive revient en Centre-Val de Loire. L’idée ? Changer ses gestes pour économiser sur sa facture et réduire son impact sur l’environnement. À Tours, une journée de découverte de cet événement s’organise samedi à la Maison de la Gloriette. L’occasion d’avoir de nouvelles habitudes !

  • FLOPS

    Ça brûle

    Rien ne va plus à la Rabière ! Depuis la nuit d’Halloween, le quartier de Joué-lès-Tours s’est tendu à cause des dégradations de biens et des incendies de véhicules, 43 en une semaine. Les auteurs n’ont pas encore été identifiés. Si bien que les CRS ont dû intervenir en début de semaine afin de sécuriser les rues.

    Secousse syndicale

    Les syndicats de santé d’Indre-et-Loire sont remontés. Pire : ils annoncent, pour notre département, un « séisme » en protection de l’enfance. De fait, les missions de ce domaine vont être dorénavant distribuées sous forme d’appels d’offre. Selon les syndiqués, cette décision pourrait entraîner une « marchandisation du travail » et une « prise en charge low cost ».

    Le coin des escrocs

    Après avoir déposé de fausses petites annonces sur Le Bon Coin, un couple a détourné 90 000 € en vendant des objets qu’ils n’ont jamais envoyé. Résultats ? 199 victimes, dont trois habitants de Touraine. L’un d’eux a déposé une plainte, ce qui a lancé une enquête. Finalement, le tribunal de Tours a rendu son verdict : la prison ferme.