Les Brèves

  • LE PRESTIGE, UNE SPÉCIALITÉ

    La marché de l’immobilier de prestige est international. Les groupes incontournables en haut de gamme sont Barnes, Coldwell Banker (présent à Tours), Belles demeures de France et encore Sotheby’s. À Tours, d’autres agences sont également spécialisées dans le prestige. Parmi elles, on compte Lux Résidence, Belles Pierres ainsi que Deletang Immobilier (la liste est non-exhaustive).

LA VIE DE CHÂTEAU FAIT RÊVER LES ÉTRANGERS

Suisses, Italiens, Américains… Les propriétés et châteaux de Touraine attirent des acquéreurs du monde entier. Ces biens de prestige uniques sont dispatchés un peu partout en Indre-et-Loire. Mais pour en faire sa résidence, il faut compter pas moins d’un million d’euros. Claire Seznec

Le Val de Loire recèle de châteaux et de somptueuses propriétés. Avec ses anciens quartiers à l’architecture typique et ses hôtels particuliers cachés derrière de grandes grilles, Tours possède un certain vivier de biens dits de prestige.

D’ailleurs, et ce n’est pas un hasard, plusieurs agences immobilières spécialisées dans ce domaine se sont installées. Elles proposent de nombreux biens de prestige à la vente dont des manoirs et des châteaux dans les environs de Tours. « Un bien est dit « de prestige » dès lors qu’il respecte un certain nombre de critères : un prix généralement supérieur à 1 million d’euros, un emplacement unique, des caractéristiques exceptionnelles », précise Mélanie Colson, la directrice de l’agence tourangelle Coldwell Banker® Turones Properties. Dans cette structure immobilière, les critères sont stricts : les prestations doivent être haut de gamme ; les matériaux de qualité ; les surfaces appréciables et enfin le caractère, l’environnement et la rareté du bien. Actuellement, en Indre-et-Loire, l’agence propose trente biens dont une grande majorité dans la métropole tourangelle. « En Touraine, les prix restent « raisonnables » même s’ils ne sont pas accessibles à tous, complète Mélanie Colson. Ils tournent autour de deux millions d’euros. » La propriété la plus chère à ce jour concerne un château de 700 m2 et son parc de 95 hectares, en plein cœur de la Touraine. Pour l’acquérir et apprécier les treize chambres, la multitude de salons et encore le pavillon de chasse, l’heureux futur propriétaire devra débourser plus de 3,4 millions d’euros.

« On constate tout de même un retour des acquéreurs de biens immobiliers de prestige en France » Mélanie Colson, de l’agence Coldwell Banker® Turones Properties

Des acquéreurs CSP+

Mais qui sont les acheteurs de telles demeures ? La France est la troisième destination prisée par les grandes fortunes mondiales. Elle est aussi classée au 4e rang des pays possédant le plus de biens classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Les acquéreurs de biens de prestige sont autant attirés par l’aura de l’histoire de France que par le patrimoine immobilier et architectural du territoire. La plupart des intéressés se situent dans la catégorie des CSP+, les chefs d’entreprise, voire des personnalités d’État. « Ils peuvent parfois être plus exigeants bien qu'en réalité, chaque acquéreur le soit, leur budget est juste plus important », décrit Mélanie Colson. Parmi les plus actifs sur le marché, on trouve les Parisiens en quête d’une résidence secondaire en Touraine, ainsi que des Suisses, des Italiens et quelques Américains. Ils dénichent les biens de prestige à vendre dans notre territoire grâce à des annonces sur des supports prestigieux ou grâce à notre réseau. Puis, comme lors d’une acquisition immobilière classique, ils prennent contact avec nos consultants en immobilier qui traitent leur demande et tâchent d’y répondre au mieux.

En ce moment, comme pour d’autres types de biens, le marché de l’immobilier de prestige peine parfois à trouver des acquéreurs. « Il y a plus d’offres que de demandes, c’est un fait, expose Mélanie Colson. [...] mais on constate tout de même un retour des acquéreurs de châteaux et de propriétés en France. » Les demeures cotées et en vente de Touraine pourraient donc bien trouver de nouveaux propriétaires malgré la perspective de l’impôt sur la fortune immobilière. Déjà, l’année dernière, lors des bilans d’activité, plusieurs agences de prestige ont affirmé que le marché immobilier de prestige était en excellente santé en France, notamment dans la capitale... 

Les Brèves

  • COMBIEN VAUT LA BIBLIOTHÈQUE CENTRALE DE TOURS ?

    Lors des Journées européennes du patrimoine, en septembre dernier, l’agence Coldwell Banker a estimé un bien d’exception à Tours : la bibliothèque centrale, située aux Portes de Loire. Inscrite aux Monuments historiques, elle se compose d’un corps central cubique, de deux ailes latérales et d’un auditorium vitré, au dernier étage. Son toit pyramidal en cuivre patiné est caractéristique du bâtiment. Avec tous ces paramètres architecturaux et de localisation dans la cité tourangelle, l’agence a estimé la bibliothèque centrale à 9 800 000 euros. Une sacrée somme !