Les Brèves

  • Arno n’joy aux platines

    Il est l’un des membres fondateurs des Îlots Électroniques aux côtés de Thomas Giovanni et Enzo Pétillault, et s’est plié en quatre pour réaliser quelques rêves pour ce 5e anniversaire, comme la venue de Tommy Four Seven. Passionné d’électro, le Tourangeau se plaît autant à partager son goût pour les musiques house et électro sur les ondes de Radio Béton, qu’à se poster derrière les platines, où on le retrouvera samedi.

LES ÎLOTS ÉLECTRONIQUES, CINQ BOUGIES EN TROIS SOIRÉES

Pour leurs cinq ans, les Îlots Électroniques voient grand ! En plus d’une soirée gratuite jeudi 14 mars à Saint-Cosme, cet anniversaire accueillera la fine fleur de la scène électro européenne vendredi et samedi au Point Haut. Emilie Mendonça

Sur l’Île Simon ou au Parc de la Gloriette, au château du Plessis ou sur l’île Balzac… depuis cinq ans (déjà !) les Îlots Électroniques font résonner la musique électro en plein-air dans toute l’agglomération tourangelle. Pour fêter ces cinq années bien remplies, le rendez-vous est cette fois-ci donné à l’abri, jeudi 14 mars au Prieuré Saint-Cosme puis les vendredi 15 et samedi 16 mars au Point Haut de Saint-Pierre-des-Corps, l’électro va résonner d’un bout à l’autre de la métropole.

Jeudi, on applique une recette gagnante : un événement gratuit dans un lieu atypique, pour une fin de journée « Ronsard is techno » au prieuré Saint-Cosme. Aux platines, les Tourangeaux Rubin Steiner et Ludo des Jeunes, et la projection du documentaire Le Renouveau, sur les traces des « hippies de la techno ».

Pour vendredi et samedi, une fois n’est pas coutume, l’entrée sera payante. Comme en 2017, les organisateurs souhaitent en effet marquer le coup, et les seules recettes de ventes de bières n’y suffiraient pas !

Tommy Four Seven (Berlin), Benjamin Damage (Londres), Demuja (Autriche)… Les Îlots ont donc vu grand pour deux nuits qui s’annoncent internationales. Les DJ résidents des Îlots et des talents français comme Folamour, Antigone ou Umwelt, KYLN live seront bien sûr aussi de la party… Et ces festivités seront complétées par le collectif des Sœurs Malsaines, une scénographie du lieu par la Compagnie Off, le blind-test de la Charcuterie Musicale, et des paillettes par milliers pour éclairer ces soirées… jusqu’à dimanche midi.

Si les Îlots ont l’habitude de la gratuité,

cette belle affiche et les prix abordables n’ont semble-t-il pas repoussé les fans : à l’heure où nous écrivons, le samedi soir affiche complet, et seul le vendredi reste accessible… pour quelques heures encore. Les plus avisés s’empresseront donc de réserver. 

Ven. 14 à 18 h au Prieuré Saint-Cosme, la Riche – gratuit. Ven. 15 

et sam. 16 à partir de 22 h au Point Haut, rue des Grands Mortiers, Saint-Pierre-des-Corps. Tarifs 19€/vendredi, 23€/samedi. Résa.

www.lesilotselectroniques.com.

Les Brèves