ON A VU

Les Brèves

  • LES « LUMIÈRES CÉLESTES » À L’ÉGLISE SAINT-JULIEN

    Magique. L’artiste Marcoville a installé ses cinquante vierges, huit-cents anges et trente mille poissons de verre, tous fait à la main, dans l’église Saint-Julien, à Tours, en trois semaines. Et le résultat est éblouissant. À l’entrée, on trouve « Le Paradis terrestre » avec de grands arbres, des fleurs et des fruits ; puis, le long de la nef, des dizaines de « Vierges à l’enfant », toutes uniques, semblent se rendre vers l’autel au-dessus duquel nagent, dans l’air, de petits poissons cliquetant. À ne pas manquer.

    L’exposition est visible jusqu’au 22 septembre.