EN DIRECT

Les Brèves

  • Des travaux sur les rails

    Métropole de Tours

    Depuis lundi, la SNCF rénove les rails entre Cinq-Mars-la-Pile et Savonnières. Environ 1 500 mètres de voies vont être renouvelées d’ici au 5 juillet. En même temps, entre Tours et La Riche, 280 mètres vont également être renouvelés. Aucun train ne devrait être supprimé pendant cette période.

  • Le CIDFF, en alerte

    Indre-et-Loire

    Installé à Tours, aux Fontaines, le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) s’inquiète : depuis trois ans, l’association, qui fonctionne à 90 % grâce aux subventions publiques, voient ses fameuses subventions diminuer. Le Département d’Indre-et-Loire a réduit de moitié sa participation ces trois dernières années. Tours Métropole et la Ville de Tours diminuent les leurs chaque année. « On nous demande de travailler plus avec moins alors que l’égalité femmes-hommes est la cause du quinquennat », rappelle la directrice du CIDFF. Car le centre informe, accueille et oriente les victimes de violences, mais accompagne aussi les enfants et co-victimes des violences conjugales. Il anime des formations et des actions de sensibilisation dans les écoles. Aujourd’hui, les salaires sont gelés, la prime de fin d’année et les tickets-restaurant ont été supprimés. Le déficit du centre est de 20 000 euros en Touraine. 

  • En garde à vue

    Tours

    Samedi dernier, à la fin de la manifestation tourangelle des gilets jaunes, trois d’entre eux ont été interpellés. Ils se dirigeaient vers la bretelle d’accès de l’autoroute A10, au bout du boulevard Heurteloup. Déjà, vers 16 h, quelques échauffourées ont éclaté, d’abord place Jean-Jaurès pour libérer les rails du tramway bloqués pendant une demi-heure ; puis, donc vers l’autoroute, à renfort de gaz lacrymogènes. Deux des trois interpellés ont été placés en garde-à-vue prolongée.

  • Bientôt des travaux sur la LGV ?

    Sainte-Maure-de-Touraine

    Depuis deux ans, la ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux fait du bruit, trop de bruit. Il y a deux semaines, la ministre des Transports a annoncé un chantier de réduction des nuisances sonores tout au long de cette ligne. Mais les riverains restent vigilants et mobilisés car le Centre-Val de Loire n’a pas été associé, semble-t-il, au rapport du Conseil général de l’environnement et le développement durable, sur ce sujet : « notre inquiétude est de supposer que l’Indre-et-Loire pourrait ne pas être concernée par les mesures ministérielles (…) ce qui serait totalement inacceptable », a prévenu le maire de Villeperdue à nos confrères de La NR. Pour l’heure donc, le combat continue.

  • Une concertation sur le 80 km/h

    Indre-et-Loire

    édouard Philippe, le Premier ministre, a annoncé qu’un assouplissement de la limitation à 80 km/h allait être étudié. Concrètement, les conseils départementaux pourraient choisir ou non de repasser à 90 km/h sur les routes secondaires. Pour Jean-Gérard Paumier, le président du conseil départemental d’Indre-et-Loire, cette annonce « a des airs de printemps électoral ». Il propose donc d’organiser une concertation avec les maires, la préfecture, la police, la gendarmerie et les services techniques du département pour définir si les routes secondaires de Touraine restent ou non à 80 km/h. 

  • Tiens-toi droit

    Touraine

    La Caisse primaire d’assurance maladie d’Indre-et-Loire organise désormais des ateliers baptisés « Protège ton dos » afin de « sensibiliser les enfants de 8 à 12 ans aux problèmes de dos ». Ces ateliers sont animés par des kinés qui vont examiner les enfants pour dépister d’éventuels troubles. Ils les informeront aussi sur « les bonnes pratiques du quotidien pour prendre soin de son dos », que l’on soit debout, assis ou qu’on porte un cartable. Un bilan personnalisé sera réalisé à chaque rendez-vous.

    Les ateliers se déroulent les mercredi 5 juin, 12 juin et 19 juin. Plus d’infos au 02 46 67 10 10.