Les Brèves

  • LE DÉFI POUBELLE LA VIE

    Depuis le début du mois, Davy Cosson et Baptiste Dubanchet gardent sur eux tous leurs déchets grâce à des vêtements conçus pour l’occasion. Le premier fait ses courses au supermarché, tandis que le second consomme « zéro déchet ». Davy Cosson après quelques jours seulement de défi croulait déjà sous les emballages vides ! À l’occasion du Printemps de la Permaculture, les deux amis feront le bilan de cette expérience.

LE PRINTEMPS DE LA PERMACULTURE, UN ÉVÉNEMENT DURABLE

Samedi 25 et dimanche 26 mai 2019, le Printemps de la Permaculture s’installe pour la 2e fois à Fondettes. Agriculture, mais aussi relations humaines ou gestion des déchets : c’est dans tous les secteurs que la permaculture s’applique, comme le montreront les animations d’un week-end festif et pédagogique. Émilie Mendonça

Si la permaculture fait en premier lieu songer à l’agriculture, cette notion s’applique en réalité à tous les champs de nos vies quotidiennes. C’est ce que découvriront les visiteurs de la 2e édition du Printemps de la Permaculture, qui se tiendra au château de Taillé, à Fondettes, ces samedi 25 et dimanche 26 mai 2019.

Après une première édition qui avait accueilli près de 2 500 visiteurs en 2018, l’équipe bénévole du festival a décidé de renouveler l’expérience d’un rendez-vous qui se veut aussi festif que pédagogique.

Davy Cosson, l’un des initiateurs du projet avec l’association Actinidia, nous expliquait ainsi l’an dernier que « la permaculture est une manière de travailler avec le vivant, une éthique. On conçoit un écosystème durable, en observant d’abord comment marche la nature. Ce n’est donc pas une technique en particulier, mais plutôt une manière de réfléchir, qui peut s’appliquer à l’agriculture, mais pas seulement ! ».

L’agriculture aura tout de même une place de choix au sein du programme de conférences, avec par exemple l’histoire de la pépinière Atmosvert, le rôle des arbres dans l’alimentation future, ou encore une table ronde avec plusieurs permaculteurs présents durant le festival.

D’autres conférences aborderont les questions de l’habitat partagé, la vie sans argent ou le zéro déchet (voir encadré). Chacun pourra également s’essayer à diverses pratiques à travers des ateliers variés, allant du yoga à la balade méditative, en passant par la vannerie ou l’espéranto.

À cet aspect plutôt « pédagogique », il faut ajouter des moments festifs et conviviaux, qui ne manqueront pas ! Buvette et petits plats locaux pour se restaurer, et concerts et spectacles pour s’amuser : des « Impro-contes » samedi avec les Enfants d’Ophélie, de la danse tribale samedi et dimanche, et un grand bal folk samedi soir jusqu’au bout de la nuit… La permaculture et le développement durable sont à la fête tout le week-end ! 

Sam. 25 de 9 h 15 à minuit et dim. 26 de 9 h 30 à 18 h au domaine de Taillé, Fondettes. Entrée à prix libre. Infos www.leprintempsdelapermaculture.fr. 

Les Brèves