Les Brèves

    FESTIVAL TOURS D’HORIZONS : 30 ANS DE CCNT ET NOUVELLES PERSPECTIVES

    Du mardi 4 au samedi 15 juin, la danse contemporaine rayonne dans toute la métropole avec le festival Tours d’Horizons, porté par le Centre Chorégraphique National de Tours, qui fête ses trente années d’existence. Émilie Mendonça

    Ils n’ont rien vu, la nouvelle création du chorégraphe et directeur du Centre Chorégraphique National de Tours, Thomas Lebrun, affiche déjà complet. Quatre représentations qui ouvrent le festival Tours d’Horizons, et prouvent l’attachement du public tourangeau à la danse contemporaine et aux propositions du CCNT dans l’agenda culturel local et national.

    Depuis le mardi 4 juin et jusqu’au samedi 15, la danse contemporaine s’empare en effet de l’actualité tourangelle avec la 8e édition du festival, qui réunit chaque année spectateurs, chorégraphes et danseurs venus d’univers variés. Pour cette session 2019, Thomas Lebrun a choisi de laisser une large place au thème de la mémoire, en guise d’écho à la trentième année du CCNT. Il n’est donc pas anodin de retrouver parmi les invités deux anciens directeurs de la structure : on retrouvera la nouvelle création de Bernardo Montet "Mon âme pour un baiser" au CCNT vendredi 7 juin, et "Chiquenaudes et Romance en stuc" de Daniel Larrieu sur la scène du Grand Théâtre dimanche 9 juin, avant Play 612 jeudi 13 juin au théâtre d’Amboise.

    Le festival dépasse en effet les frontières du centre chorégraphique pour exporter la danse dans d’autres salles de la métropole et d’ailleurs. Le Grand Théâtre, Amboise, mais aussi le Théâtre Olympia, l’espace Malraux, le Prieuré Saint-Cosme, le Cloître de la Psalette, le CCC OD, la Pléiade et le château d’Azay-le-Rideau accueilleront ainsi des performances chorégraphiques en tous genres, où talents confirmés et jeunes pousses ont toute leur place. Sophiatou Kossoko, Emmanuel Eggermont, Johanna Levy, Tao Ye, Andrea Sitter sont quelques-uns des chorégraphes et compagnies accueillis pour cette édition 2019 de Tours d’Horizons, annonciatrice d’un voyage aux quatre points cardinaux de la danse contemporaine.

    Festival du 4 au 15 juin à Tours et lieux partenaires.

    Tarif 8 à 25€. Programme et résa. www.ccntours.com.

    Les Brèves

    • UN NOUVEAU CCNT EN 2022

      La Ville de Tours a profité de l’ouverture du festival pour présenter le nouveau CCNT, qui s’installera sur l’ancien site des casernes Chaumont. Le projet de l’architecte Lina Ghotmeh prévoit une salle de spectacle de 450 places (contre 136 actuellement), accolée à un studio de répétition qui pourra s’ouvrir sur l’espace d’accueil et l’extérieur. Le lieu se veut ainsi en lien avec le futur quartier des casernes, dans le même esprit d’ouverture artistique qui anime l’équipe actuelle.