Les Brèves

    LA LITTÉRATURE SE DÉPLACE SUR ROUES

    Tours

    Àl’intérieur du nouveau Bibliobus de la Ville de Tours, 3 200 documents (romans, livres en tous genres mais aussi CD et DVD) attendent leurs lecteurs adultes et enfants. Ces derniers n’y trouveront pas de grands classiques de la littérature mais des nouveautés et des livres moins connus. Et, tous les mois, de nouvelles acquisitions vont être réalisées. « Il s’agit d’un outil ludique de proximité, précise Aude Devilliers, directrice de la bibliothèque centrale de Tours. Notre objectif est d’aller dans les quartiers où il n’y a pas de bibliothèque, d’aller là où il y a les habitants. » Pour l’heure, une vingtaine de sites a été identifiée pour arrêter le camion rempli de bouquins, dont la Gloriette, le jardin Botanique et encore le marché aux fleurs et celui de Velpeau. À la rentrée, 25 écoles maternelles et élémentaires vont faire partie du dispositif.

    400 lecteurs assidus

    « On veut aller à la rencontre de notre public et de ceux qui pensent ne pas en faire partie, de notre public », lance Aude Devilliers. Le Bibliobus devrait d’ailleurs investir l’événement Sport’Ouvertes et proposer de nombreux ouvrages sur les sports et la diététique. En moyenne, chaque arrêt dure deux heures, ce qui permet aux Tourangeaux de s’inscrire, d’emprunter ou de réserver un livre. « Le Bibliobus est un outil de proximité comme les boîtes à livres », précise la directrice de la bibliothèque centrale. Actuellement, environ 400 lecteurs adultes font usage, souvent, de cette médiathèque à roues qui cherchent de nouveaux adeptes. 

    Les Brèves