LES SCÈNES NATIONALES

Les Brèves

  • CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE TOURS

    On retrouve les classiques du CCNT avec les heures curieuses et les spectacles aux invités de prestige, des rencontres SPOT qui mettent à l’honneur les jeunes chorégraphes… Et une nouveauté : le PERF ACT DAY qui proposera ce samedi 28 septembre des performances chorégraphiques au musée des beaux-arts, au Conservatoire, au Volapuk et au CCNT.

    On ne loupera pas : les soirées SPOT des 11 et 12 déc. et la création de Thomas Lebrun « Mes Hommages » 6 et 7 fév. 2020. Programme sur www.ccntours.com. 

  • THÉÂTRE OLYMPIA

    Côté talents locaux, retrouvons Marivaux mis en scène par Jacques Vincey, avec l’Île des esclaves du 25 septembre au 5 octobre puis du 23 au 31 janvier, et Nickel, création de la dramaturge en résidence Mathide Delahaye (5-9 nov.), ainsi que le collectif tourangeau Nightshot pour sa création La très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté (5-13 nov.). Ajoutez à cela du Balzac, Laurent Gaudé, Jean Genet ou Pasolini, mélangez, et dégustez sans modération !

    On ne loupera pas : Contes et Légendes de Joël Pommerat, du 3 au 7 mars 2020, et Berlin mon garçon mis en scène par Stanislas Nordey, du 26 au 30 mai 2020. Programme sur cdntours.fr

  • LE TEMPS MACHINE

    Après un début de saison en fanfare (ou plutôt en DJ-set) avec la soirée Château-Machine à Amboise, le Temps Machine est fidèle à sa ligne directrice : du bon, du brut, du grand ! Talents locaux pour les soirées TACKT, quelques grands noms populaires (Miossec, Tinariwen, Burning Heads…) pour satisfaire les foules, et bien sûr encore et toujours des talents à découvrir : Lord Esperanza (22 nov.), Bror Gunnar Jansson (9 nov.), La nòvia (17 oct.) …

    On ne loupera pas : Tinariwen le 18 oct., et Thé Vanille le 31 oct. Programme sur www.letempsmachine.com. 

  • Petit Faucheux

    La salle de jazz offre des premiers rendez-vous de saison à mi-chemin entre incontournables (Lee Fields) et inclassables (Le Grand Orchestre du Tricot le 26 sept. ou la conférence musicale Eat the Plastic ! le 29 nov.). Sans oublier les multiples festivals dont le Petit Faucheux est co-organisateur, à commencer par Émergences, du 8 au 15 novembre.

    On ne loupera pas : Lee Fields le 18 oct. avec l’espace Malraux, et Miniatures et moulinettes le 4 déc. (jeune public). Programme sur petitfaucheux.fr.