Les Brèves

    LES INFIRMIERS DEVRAIENT ÊTRE PLUS FORMÉS

    Centre-Val de Loire 

    Annoncée en septembre 2018, la stratégie « Ma santé 2022 » se met doucement en place en région Centre-Val de Loire. Elle a pour objectif de favoriser une meilleure organisation des professionnels de santé en proximité et de redonner du temps aux médecins pour soigner. Dans les faits, un an plus tard, les infirmiers peuvent prétendre à un statut supérieur, entre l’infirmier et le médecin. Il s’agit de l’infirmier en pratique avancé. Depuis le début du mois de septembre 2019, les étudiants peuvent bénéficier de cette formation de trois ans à Tours ou à Angers. Actuellement, trois infirmiers libéraux et onze infirmiers salariés y sont inscrits. En Indre-et-Loire, on compte 6 072 infirmiers en activité.

    Grouper les pros

    Afin de coordonner les actions et l’accès aux soins des patients, une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) appelée O’Tours va être créée en octobre prochain à Tours. Il s’agit de la 13e association du genre dans la région. Concrètement, cette structure doit permettre aux patients de trouver des médecins traitants, de proposer plus d’actions de prévention et encore de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Les médecins pourraient également échanger, toutes spécialités confondues, autour des pathologies chroniques. L’objectif est bel et bien de limiter les entrées aux urgences des hôpitaux. 

    Les Brèves