Les Brèves

  • Qu’est-ce qui changerait ?

    L’actuel bâtiment des Halles devrait être entièrement refait. À l’étage, des restaurants et un bar lounge sont prévus. La circulation autour de la structure va également évoluer puisqu’elle pourrait fermer à l’est pour être élargie et en deux sens à l’ouest. Le parking souterrain pourrait être agrandi. Quant au marché du mercredi et du samedi matin, il devrait légèrement se déplacer à l’emplacement actuel du kiosque. Le coût estimé du chantier ? 50 millions d’euros.

LES COMMERÇANTS REJETTENT LE PROJET

Plusieurs commerçants des Halles ont signé une tribune pour s’opposer à l’avant-projet de rénovation des Halles de Tours tel qu’il est aujourd’hui. Ils estiment n’avoir pas été entendus par la Ville. Claire Seznec

L’avant-projet de modernisation des Halles de Tours continue de faire parler de lui. Au début du mois de septembre, Christophe Bouchet, le maire de la Ville, a déclaré sur la chaine TV-Tours que les travaux devraient débuter au second semestre 2020 et devraient durer entre 5 et 6 ans. Cette fois, pour les commerçants, c’en est trop : 70 d’entre eux ont signé une tribune, sous l’égide de l’Union commerciale des Halles, pour rejeter « le simple projet immobilier imposé par Icade (le promoteur) et la seule plus-value immobilière envisagée par la Mairie de Tours ». Leurs raisons sont multiples et restent les mêmes depuis l’annonce du projet, en novembre 2018 : le projet ne ferait que « modifier l’armature du bâtiment » et ne se concentrerait que « sur la construction de nouveaux bâtiments résidentiels » en lieu et place des places des Halles et Gaston Paillhou. De plus, ils estiment que le quartier ne survivra pas à cinq ans de chantier, de problèmes de circulation et de stationnement. Néanmoins, les commerçants, artisans, salariés des Halles souhaitent que les lieux se modernisent et se développent pour que le quartier devienne un « village économique et véritable poumon du centre-ville », pas un centre commercial ni un quartier résidentiel.

« Le projet se fera »

Suite à ce communiqué assez vindicatif, Christophe Bouchet a réagi en se félicitant que les commerçants « adhèrent à un projet de rénovation des Halles ». Il affirme partager, également, la vocation des lieux de devenir un village économique dans la ville. Néanmoins, il précise qu’ « une longue concertation » avec les commerçants, avec « de nombreux échanges », s’est déroulée jusqu’en juin dernier. De leur côté, les commerçants estiment que leur voix n’a pas été entendue… « Le projet des Halles se fera, a une nouvelle fois conclu le maire. Il se fera d’autant plus que d’importants travaux de mises aux normes sont obligatoires pour que les commerçants continuent leurs activités. » Pourtant, lors de la présentation de cet avant-projet, il y a un an, Christophe Bouchet avait précisé que si une seule voix discordante se faisait entendre, le projet n’aboutirait pas (lire La Tribune Hebdo de Tours n°434). 

Les Brèves