Les Brèves

    Neurosciences : vers la fin du régime ?

    Minceur

    En psychologie, les neurosciences se font une place. Une méthode est même née pour « maigrir durablement sans régime » grâce à elles.

    L’idée ? Comprendre et agir sur les causes profondes de la prise de poids. Claire Seznec

    Manger équilibré n’est pas suffisant pour équilibrer son poids et surtout pour enrayer le surpoids. Une personne qui suit un régime alimentaire restrictif a de fortes chances de reprendre le poids perdu, voire plus, plus vite que prévu… « Nous sommes tous différents mais beaucoup d’entre nous souffrent du poids, précise Nadine Bosq, patricienne neuro-comportementaliste en minceur et nutrition, installée dans le centre-ville de Tours. Il faut s’écouter, alléger sa vie, ses émotions, pour alléger son corps. » Facile à dire, direz-vous, mais pas évident à mettre en pratique. Les neurosciences pourraient avoir la clef. Une méthode, la Méthode Meer*, a été inventée afin de permettre aux personnes sous-poids ou surpoids de retrouver leur poids de forme. Il s’agit de se libérer des pensées obsessionnelles liées à la manière de s’alimenter et de respecter, de suivre, ses ressentis physiques.


    « alléger sa vie pour alléger son corps »


    Agir sur le stress

    Installée à Tours depuis un an, Nadine Bosq voit défiler de nombreuses personnes en quête de leur poids de forme. Elle leur donne des clefs pour réapprendre à manger « selon leurs ressentis corporels de faim », avec gourmandise. Le plus compliqué ? Apprivoiser la faim et reconnaître la sensation de satiété même si l’assiette n’est pas terminée. Pour aller plus loin, le « patient » va également aller à la rencontre de son stress, de son inconscient. « Le stress est une défense naturelle, mais elle met le cortisol en branle, ce qui fait gonfler, explique Nadine Bosq. Souvent, on utilise aussi la nourriture comme calmant. » Grâce aux neurosciences, un comportement plus adapté peut être mis en place par l’apprentissage et la pensée positive. Se féliciter, qu’on ait réussi ou non, active l’hormone du bonheur… Et limite le stress, et donc le grignotage. « Cette méthode agit sur la confiance, l’estime de soi, précise la neuro-comportementaliste. Harmoniser durablement sa vie, se sentir bien, est la plus belle des récompenses. » Nadine Bosq arriverait à certains résultats : le premier mois, les personnes perdent en moyenne 1 kg ; puis « entre 5 et 7 kg » les quatre mois suivants, même en ayant arrêté de voir le professionnel. Le tout, sans diète ni rééquilibrage alimentaire, simplement avec des exercices de respiration, de méditation, et de développement personnel. 

    * La méthode Meer a été inventée par Nathalie Meer, psychologue spécialiste des comportements alimentaires, après 25 ans de recherches et de tests sur les réflexes neuro-inconscients

    + d'infos

    À Tours, Nadine Bosq reçoit des patients dans le cadre de la méthode Meer. En savoir plus par mail : nb@brinsdenergies.com

    Les Brèves