Les Brèves

  • BIO, NATUREL OU BIODYNAMIQUE ?

    On s’y perd parfois ! Alors remettons les choses au clair : le vin bio – label AB (Agriculture Biologique) est issu de raisin bio cultivé sans produits chimiques, et la vinification respecte un cahier des charges strict avec un taux de sulfites inférieur à 100 mg/L (contre 150 mg/L pour des vins non bio). Le vin en biodynamie (labels Demeter, Nature & Progrès, S.A.I.N.S et Biodivin) pousse plus loin ces exigences, avec un taux plus bas ou nul d’ajout de sulfites, tandis que les vins naturels n’acceptent aucun intrant durant la vinification (sans label).

10 ANS DE VINS BIO EN TOURAINE

Biotyfoule

Trente-et-un domaines viticoles présenteront leur travail et leurs productions samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre lors de la 10e édition de Biotyfoule, le Salon des Vignerons Bio Tourangeaux. Un secteur en croissance, qui séduit de plus en plus. Émilie Mendonça

Pour son 10e anniversaire, Biotyfoule ne change pas une équipe qui gagne, mais y ajoute quelques participants. Samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre, on retrouvera donc à l’Hôtel de Ville de Tours des vignerons tourangeaux producteurs de vins bio, et huit vignerons du Loir-et-Cher invités à partager les festivités. Toute la journée, les dégustations, conférences et jeux œnologiques seront au rendez-vous, avant une soirée festive samedi soir au HQ, mélangeant concerts, dégustations et conférence.

Pour Fabien Boisard, exploitant en AOC Saint-Nicolas-de-Bourgueil présent depuis les débuts du salon, « l’événement a pris de l’ampleur, et répond à une vraie demande sociétale. » Avec 2 200 visiteurs en 2018, Biotyfoule devrait séduire encore plus de Tourangeaux cette année. Une aubaine pour les vignerons qui font ainsi connaître leur travail.

Rechercher la qualité

À les écouter, cultiver et vinifier en bio n’est pas si compliqué : « pour nous, il s’agissait surtout de proposer un vin qualitatif, et les vins qui nous plaisaient le plus étaient les vins bio ou en biodynamie, nous avons donc fait ce choix dès notre installation en 1996. On supprime la chimie de synthèse, et on raisonne d’une manière différente, en étant dans la prévention plutôt que le curatif – un peu comme un médecin qui éviterait d’avoir recours aux antibiotiques » résume Fabien Boisard pour le Domaine du Mortier.

Pour Vincent Roussely, installé en appellation Touraine Chenonceau dans le Loir-et-Cher, « la culture en bio suppose des connaissances sur le travail des sols, en agronomie, mais s’installer nécessite aussi d’avoir plusieurs casquettes : après la culture de la vigne, il faut assurer la vinification, mais aussi faire connaître son domaine auprès des cavistes ou du grand public. » C’est la mission à remplir lors de Biotyfoule, où le vigneron présentera notamment du vin élevé en amphore, et la nouvelle appellation Chenonceau blanc.

Chacun des trente-et-un exploitants présents proposera en effet à la dégustation et à la vente quatre cuvées. De quoi découvrir toute la richesse des vignobles du Val de Loire en un seul et même lieu. 

+d'infos

Sam. 30 nov. de 11 h à 19 h et dim. 1er déc. de 10 h à 18 h à l’Hôtel de Ville de Tours. Soirée festive sam. 30 nov. à 19 h au HQ (1 impasse du Palais, Tours). Entrée libre. Verre à dégustation 5€. Infos sur www.biotyfoule.org

Les Brèves