Les Brèves

    À Rochecorbon, les bancs publics sont bien sympathiques

    METROPOLE 

    Le 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin, la ville de Rochecorbon inaugurera neuf bancs publics, tous uniques et issus d’un projet de création d’un mobilier urbain original et collaboratif associant les élèves de différents établissements de Tours et des artisans locaux reconnus pour leur savoir-faire. Des bancs bien nés qui invitent habitants et visiteurs de passage à se poser et se reposer au cœur de ce beau village typique des bords de Loire… P.N.

    Le maire de Rochecorbon, Bernard Plat, ne se représente pas en mars prochain aux élections municipales puisqu’il a lui aussi décidé d’appuyer sur la touche pause. Mais avant son départ, il voulait créer un parcours dans sa petite ville le long duquel les habitants et visiteurs pourraient cheminer et surtout se poser pour admirer le paysage typiquement ligérien de Rochecorbon, posé entre Loire et coteaux. D’où l’idée du banc… Comme il voulait aussi mettre aussi en avant les métiers artisanaux et les artisans, il a été décidé que ce projet serait monté en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la designeuse Régine Charvet-Pellot afin de faire travailler ensemble les lycées pour imaginer les bancs et des artisans capables de réaliser leurs projets.

    C’est ainsi que neuf bancs tout neufs sont nés de ce processus de création à la fois pédagogique, collaborative et artisanale ayant rassemblé deux cents lycéens, étudiants, enseignants, artisans, entreprises mécènes et partenaires institutionnels. Ont participé au projet les lycées Choiseul et Sainte-Marguerite pour la conception-

    réalisation des bancs, l’IUT de Communication de Tours, l’école du Cercle digital, l’école Brassart et le lycée des métiers Albert Bayet pour la réalisation du livre retraçant cette aventure (lire encadré ci-dessous).

    Neuf bancs répartis sur 1,5 km

    Le résultat de ce travail collaboratif est tout simplement bluffant. Les neuf réalisations ont chacune leur design, leurs spécificités techniques et leurs matériaux propres. Elles sont réparties le long d’un circuit de 1,5 km tracé en centre-bourg et permettent, à intervalles réguliers, de faire des pauses pour admirer le paysage de Rochecorbon, village typique des bords de Loire, entre coteaux calcaires et vallon verdoyant…

    Les bancs sont installés dans leur nouveau décor et le parcours sera inauguré officiellement le 14 février, jour de la Saint-Valentin qui fête « les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, bancs publics, bancs publics… » comme le dit Georges Brassens… Ce sera bien plus joyeux que « À m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi et regarder les gens tant qu’il y en a… » de Renaud dans Mistral Gagnant, ce qui serait beaucoup plus inquiétant…

    Les Brèves