Les Brèves

    DÉSIR DÉSIRS… DE CINÉMA, ET PLUS ENCORE

    Festival

    Du clavecin, des expos, des rencontres… et beaucoup de cinéma : le festival Désir Désirs continue d’explorer nos sens avec une 27e édition à la programmation riche, du 22 au 28 janvier. Emilie Mendonça

    Définir Désir Désirs ? « Un festival de cinéma qui réunit tout un ensemble de partenaires, et de multiples disciplines artistiques. » Mickaël Achard, coordinateur de l’événement, se réjouit de voir que pour cette 27e édition qui se déroule du 22 au 28 janvier 2020, « le festival crée une émulation qui fédère des acteurs d’horizons variés, autour de mêmes idées depuis plusieurs années : questionner le désir, au sens large, et traiter de la place des minorités et des personnes invisibilisées dans nos sociétés ».

    Pour cette nouvelle session, c’est le thème « Les exodes » qui sera au cœur de la programmation et des rencontres, pour mettre en lumière les parcours d’individus victimes d’ostracisation en raison de leur sexualité ou de leur genre. Mais le coordinateur précise que « chaque édition met en avant un sujet, autour duquel nous choisissons certains éléments de programmation, mais ce n’est qu’un focus parmi l’ensemble des films et rendez-vous proposés ».

    Sur les écrans des cinémas Studio, partenaire historique du festival, on retrouvera donc une multitude d’avant-premières et des films inédits à Tours, évoquant le désir sous toutes ses formes. Un ciné-brunch, un ciné-

    goûter ou une soirée web-séries ponctueront la semaine de projections, qui se clôturera avec les deux fictions Tu mérites un amour et Socrates.

    Et en parallèle de la semaine cinématographique, les occasions d’évoquer le désir ne manquent pas : Eternal Gallery, la Bibliothèque Centrale et prochainement celle des Tanneurs abritent des expositions, tandis qu’à Loches, c’est un récital de clavecin qui rejoint la programmation du festival. Et pour prolonger le plaisir, le théâtre de Vaugarni, à Pont-de-Ruan, proposera la pièce La Magie lente dimanche 26 janvier, et le Temps Machine accueillera le concert d’Eustache McQueer le 7 février, pour un finale en beauté.

    Semaine cinématographique du 22 au 28 janvier aux cinémas Studio, Tours. Programmation complète sur www.festival-desirdesirs.com

    Les Brèves

    • LÉA DRUCKER ET OCÉAN À TOURS

      Comme chaque année, le festival accueille de nombreux réalisateurs et comédiens venus présenter leur film et débattre avec le public. Léa Drucker présentera en ouverture le film Deux, mercredi 22 janvier à 19h. Le comédien et humoriste Océan animera vendredi soir une rencontre après le documentaire consacré à son parcours trans. Il signe au passage un édito engagé pour Désir Désirs, à l’image de l’événement.