Les Brèves

    LE FESTIVAL PLANÈTE SATOURNE, UNE HISTOIRE QUI ROULE

    Du dimanche 16 au vendredi 21 février, le festival Satourne revient pour une 9e édition qui ravira les enfants… et leurs parents. La programmatrice jeune public de la Ville de Tours, Marie-Thé Clair, revient avec nous sur neuf ans d’aventures. Emilie Mendonça

    Un logo qui fleure bon le cinéma, avec cet enfant à la tête de globe terrestre et sa bobine de film. Et pourtant… Depuis sa création en 2012, le festival Planète Satourne a évolué, au point d’englober aujourd’hui plusieurs disciplines artistiques, au-delà du 7e art.

    Du dimanche 16 au vendredi 21 février, les enfants de l’agglomération tourangelle (et leurs parents) pourront ainsi profiter de cinés-concerts, de théâtre, d’un spectacle dansé, ou d’un atelier créatif. Et bien sûr, de projections au cinéma !

    « Le festival est né d’une forte demande d’activités, formulée par les familles tourangelles pour les vacances de février. Car tout le monde ne part pas au ski ! Avec les médiathèques, la cinémathèque et les cinémas Studio, nous avions donc souhaité proposer un événement autour de l’image, et ne comptait qu’un seul spectacle en plus des séances de cinéma » raconte ainsi Marie-Thé Clair, programmatrice jeune public pour la Ville de Tours.

    Neuf ans plus tard, la palette des spectacles s’est élargie, tout comme la liste des partenaires s’est allongée. « Entre programmateurs présents sur la ville, nous nous entendons bien, et l’envie de faire des choses ensemble est très forte » raconte celle qui collabore donc depuis 2019 avec le Petit Faucheux et le Temps Machine. Les deux salles de concert accueilleront des cinés-concerts mardi 18 février avec SHTSRZYHZYHZYHZYHTJ (au Temps Machine) et mercredi 19 pour Les nouvelles mésaventures d’Harold Lloyd (Petit Faucheux).

    Et pour cette édition 2020, le musée des Beaux-Arts entre dans la danse, avec « l’atelier Satourne » lundi 17 février après-midi. En lien avec des œuvres exposées, petits et grands enfants y peindront les aventures de dieux et déesses.

    Et six jours durant, ce sont bien les enfants qui seront les rois et reines de cet événement qui prend de l’ampleur au fil des ans !

    Du 16 au 21 fév. à Tours/

    Joué-lès-Tours. Tarifs de 3,2 à 5,2€. Infos www.tours.fr et 02 47 21 56 05. 

    Les Brèves

    • LA RECETTE JEUNE PUBLIC

      Pour concocter la 11e saison jeune public de la ville de Tours, Marie-Thé Clair a suivi plusieurs principes : « être à l’écoute du public et de ses demandes, comme l’ajout de cirque contemporain ; voir le plus de spectacles possibles pour choisir les plus intéressants ; mélanger les disciplines (marionnettes, danse, théâtre,etc.) ; et programmer un tiers de compagnies locales, pour soutenir la création ! » À suivre sur tours.fr.