Actualités en bref

Les Brèves

  • Elle n’aura jamais aussi bien porté son nom !

    Tours Cité Internationale de la gastronomie a confirmé en un seul rendez-vous son aspect fédérateur sur le territoire. En effet, 15 des 22 confréries tourangelles avaient répondu à l’invitation de l’association. Elles se sont retrouvées à la Villa Rabelais, siège et lieu fédérateur de la structure présidée par Emmanuel Hervé : « Ce rassemblement marque un nouveau tournant important dans la mission qui est la nôtre de valorisation et de mutualisation des savoirs et des compétences existants. L’association ouvre par ces premiers échanges avec les confréries locales de nouvelles perspectives régionales pour contribuer à œuvrer au rayonnement du Val de Loire ».

    Si la photo est belle, pour cette image de rassemblement autour de cette structure à vocation de préservation, de transmission de patrimoine et de rayonnement, les participants se sont aussi retrouvés autour d’une table avec au menu les missions de l’association, ses projets et ses actions. Il fut notamment question de l’organisation, à l’automne 2017, du premier Festival de la Gastronomie et de l’Art de vivre. « Cette rencontre a permis d’échanger sur des thématiques chères à tous », ajoute Emmanuel Hervé : « la valorisation des produits du terroir, l’appétence – pour ne pas dire l’appétit – pour la convivialité et le partage autour de spécialités culinaires ou viticoles et le développement touristique et économique de la Touraine grâce à sa réputation gastronomique ».

    Des engagements ont été pris par certaines confréries pour venir s’ajouter aux actions menées par l’association et notamment le Grand Repas, le déjeuner champêtre de la Forêt des livres et bien évidemment ce festival qui s’annonce comme un grand moment.

    Tous ont promis de se retrouver à nouveau fin mars à la Villa Rabelais pour poursuivre les échanges et partenariats.