Les échos du conseil

Les Brèves

  • Le projet de rénovation urbaine au Sanitas provoque un clash

    Nadia Hamoudi, élue de l’opposition, a abordé le devenir de centaines de logements dans le cadre de la rénovation urbaine au Sanitas : « Nous avons des retours d'habitants inquiets », a-t-elle lancé au maire, en précisant que les conseils citoyens n’étaient pas assez consultés. Serge Babary lui a réservé une réponse cinglante : « Vous aimez bien vous constituer porte-parole autoproclamée de la population. Mais il faut être précis lorsqu’on lance des accusations comme ça. Vous n’avez pas peur de raconter n’importe quoi ! », s’est-il emporté avant de laisser la parole à Alexandra Schalk-Petitot, adjointe au maire en charge de l'action sociale et du logement : « Le conseil des citoyens du Sanitas a été consulté. Nous continuerons à consulter les habitants dans les prochaines semaines et nous leur adresserons un questionnaire. »

  • Le coup de colère d’Emmanuel Denis (EELV)

    Emmanuel Denis, élu vert, a souligné que les aménagements pour les vélos étaient insuffisants alors que ce mode de transport est plébiscité par les Tourangeaux : « J’ai un vrai coup de colère à pousser là-dessus : des travaux place des halles ont rajouté quelques terrasses de complaisance. Les terrasses sont superbes, Madame Ballesteros et vos amis vous remercient. Mais en attendant, la piste cyclable est détériorée et dangereuse. » Le maire n’a pas apprécié le pic et lui a rétorqué : « Vos sous-entendus sont de la basse politique. »

  • Une subvention pour les Remparts

    Une subvention de 50 250 euros a été votée pour l’association des Remparts. « Le club subit les conséquences des travaux d’amiante de la patinoire. On tient notre parole en suivant leur situation de trésorerie », a expliqué Serge Babary.