Les Brèves

    Japan Tours festival, trois jours de culture nippone

    FESTIVAL

    Depuis maintenant trois ans, la culture du pays du Soleil Levant est à l’honneur le temps d’un week-end avec le Japan Tours Festival. On retrouvera ainsi du vendredi 24 au dimanche 26 février mangas, cosplays, animes et théâtre Rakugo… Voici notre petit lexique pour ne pas débarquer en territoire inconnu !

    6 000 visiteurs en 2016, des dizaines d’ateliers et plus d’une centaine d’exposants : en trois ans, le Japan Tours Festival propulsé par Tours Événements a rencontré son public ! Ces trois jours d’animations reflètent la diversité de la culture nippone, qui reste parfois énigmatique pour le tout-venant… Voici donc quelques mots-clés, pour mieux comprendre ce qui se tramera au Vinci du 24 au 26 février :

    RAKUGO. Différent du théâtre Nô, où les comédiens avancent masqués pour interpréter des drames des XIVe et XVe siècles, le Rakugo est un peu plus jeune – du XVIe siècle pour être exact– et verse dans la comédie. La sobriété est cependant de mise, comme on le verra avec le spectacle de Cyril Coppini : l’homme est seul en scène, sans décor, avec pour tout accessoire son kimono. L’exercice n’est pas sans rappeler le conte, mais ce Français devenu rakugo-ka (conteur de rakugo) expliquera aussi lors d’une conférence ce qui fait la spécificité de cet art nippon.

    MANGA, ANIME ET MECHA-DESIGN. Vous en connaissez forcément sans le savoir. Les enfants des années 1980 ont en effet grandi avec Goldorak ou Dragon Ball et les générations suivantes ont découvert Pokémon, Naruto ou One Piece. Mais n’allez pas mélanger les mangas, bandes dessinées japonaises, aux animes, ces dessins-animés dont ils sont parfois adaptés ! Pour l’édition 2017 du festival, les expositions au Vinci et à la médiathèque Mitterrand de Tours Nord ainsi que les ateliers et conférences vous permettront de plonger dans cet univers, avant d’en rencontrer les artisans, dessinateurs et réalisateurs, ou mecha-designers spécialisés dans la conception de personnages futuristes robotisés. Shoji Kawamori (auteur de la saga Macross, et collaborateur sur Ulysse 31 ou Vision d’Escaflowne) ou le mecha-designer français Stanislas Brunet, entre autres invités.

    COSPLAY. Voilà un mot qui ne sonne pas japonais, et pour cause : il est dérivé de l’anglais costume et play. Les adeptes de cosplay se plaisent en effet à se costumer à l’image de leurs héros préférés. Attendez-vous donc à voir déambuler dans les allées du Vinci des Dragon Ball, Pokémon et autres Chevaliers du Zodiaque, puisqu’un grand concours ouvert à tous est organisé dimanche 26 février, avec un voyage au Japon à la clé !

    E-SPORT ET NOUVELLES TECHNOLOGIES. Le walkman Sony et les consoles Nintendo hier, les robots humanoïdes demain ! Le Japon s’illustre depuis longtemps dans l’innovation technologique. Le pont entre le festival et l’univers des fans d’informatique et autres geeks était donc logique. On retrouvera ainsi une conférence autour des e-sport, un quizz geek, un stand pour tester les lunettes de réalité virtuelle, et des rencontres autour d’Harry Potter avec le youtubeur Nota Bene, ou avec les équipes de la chaîne Youtube Golden Moustache…

    … Sans oublier les dizaines d’invités venus faire découvrir leurs web-séries, mangas, kimonos, calligraphies, musiques et autres secrets de la culture nippone et geek à découvrir durant le Japan Tours Festival 2017.

    PRATIQUE

    Du ven. 24 au dim. 26 février au Vinci, Tours. Tarif 12€. Inscription aux animations sur place / inscription Cosplay avant le 11 février à cosplay@sohei.fr. Infos www.japantoursfestival.com

    Les Brèves