Les Brèves

    Un millésime exceptionnel pour la 15e fête des vins de Bourgueil

    Évènement

    Le tintement des verres qui s’entrechoquent se fera écouter samedi 25 mars au boulevard Heurteloup. 43 vignerons de Bourgueil présenteront leur millésime 2016 pour la 15e édition de la « Fête des vins de Bourgueil ».

    Par Marie DEROUBAIX

    Pour la 15e année consécutive, les amateurs de vins pourront satisfaire leur gosier samedi 25 mars avec la fête des vins de Bourgueil. 43 vignerons seront présents au niveau du Boulevard Heurteloup, à Tours, pour faire découvrir leur millésime 2016. « Un millésime précieux », comme le rappelle Guillaume Lapaque, directeur des Vins de Bourgueil, puisque le gel en avril a fait perdre aux viticulteurs de la commune trois quarts de leur récolte. Mais pas question pour Guillaume Lapaque de s’éterniser sur cet épisode fâcheux : « On vend du plaisir, on insiste pas sur nos malheurs ». D’autant que si quantitativement l’année 2016 a été mauvaise, qualitativement c’est tout le contraire ! « Pendant les deux derniers mois de la saison, il y a eu deux mois de soleil sans discontinuer. On a un dicton de vignerons qui dit que c’est septembre qui fait le vin. Avec ce cru nous touchons donc à l’excellence. »

    Historiquement, la fête des vins de Bourgueil se déroulait dans les caves troglodytes, au mois de mars, mais, comme l’explique le directeur des Vins de Bourgueil, « au fil des années, la fête a perdu de son intérêt car il n’y avait guère plus que les vignerons qui venaient. En plus, l’évènement se déroulait au mois de mars, ce qui n’est pas une période attractive pour les touristes à Bourgueil. » Le maire tourangeau de l’époque, Jean Germain, a alors mené des réflexions pour que la fête se déroule à Tours. « En faisant cela, il voulait tester son idée de Vitiloire. Il avait peur que proposer du vin à la dégustation attire une faune douteuse qui pourrait causer des troubles à l’ordre public. Mais le rapport au vin fait que la fête attire des gens intéressés qui posent des questions sur le terroir et le millésime, et non pas des gens qui veulent se mettre la tête à l’envers. Vitiloire a été créé juste après, 2 mois plus tard. »

    Au programme

    Après avoir acheté un verre de dégustation (2 euros), les amateurs découvriront le millésime 2016, pourront rencontrer les vignerons, et remplir leur cave des meilleurs vins rouges et rosés de l’appellation. Pour bien accueillir les familles, la fête des vins de Bourgueil proposera également un espace enfants animé par CQFDégustation : cet atelier abordera l’éveil au goût, les 5 sens, les 4 saveurs, le monde des odeurs, des couleurs, des textures, et proposera des petits jeux sensoriels et des dégustations combinées de jus de raisin de cabernet franc en association avec le Sainte-Maure-de-Touraine.

    Parmi les artisans des métiers de bouche exposant sur le boulevard Heurteloup aux côtés des vignerons, Jean-François Brémaud, pâtissier, chocolatier et glacier à Bourgueil, viendra présenter sa « galette bourgueilloise », marque déposée depuis 1976. Il s’agit d’une galette briochée garnie d’un crème légère à la vanille... Tous à vos papilles !

    Pratique

    15e fête des vins de Bourgueil. Samedi 25 mars, de 10h à 19h. Boulevard Heurteloup à Tours. 2 euros le verre de dégustation. www.vinbourgueil.com

    Les Brèves