Actualités en bref

Les Brèves

  • Route Tours-Loches : « Un serpent de mer qui n’a que trop duré »

    Il fait de la sécurisation de l’axe Tours-Loches, sur la RD 943, son cheval de bataille. Jean-Gérard Paumier, président du Département, ne peut plus supporter ce « serpent de mer qui n’a que trop duré ». Il a ainsi adressé une lettre ouverte à tous les élus des services concernés par ce projet d’aménagement, dans l’espoir d’en responsabiliser quelques-uns, et d’être épaulé sur ce dossier. Le hic ? François Bonneau, président de la Région, ne veut pas mettre la main au porte-monnaie, estimant avoir déjà suffisamment donné pour la nouvelle ligne ferroviaire et le numérique. Mais pour Jean-Gérard Paumier, « la Région doit pouvoir trouver des crédits sans que cela ne la dépouille ». Autre acteur indispensable dont Jean-Gérard Paumier demande le soutien, l’État. Le président du département ressort d’ailleurs de son chapeau une enveloppe de 5 millions d’euros accordée par le gouvernement en 2005 qui n’avait pas encore été consommée jusque là. Mais aujourd’hui, il en faut bien plus pour pallier le faux plat présent sur cette route, où plusieurs accidents mortels ont déjà eu lieu. Prochaine étape pour faire avancer le projet ? Le classement en « intérêt régional » de la RD 943 que réclame la ministre, élue du Lochois et candidate aux législatives, Marisol Touraine. Une demande qui relève plus de l’effet d’annonce car même avec l’obtention de ce classement, rien n’obligera la Région à débloquer des fonds… Pour le moment et concrètement, le Département a engagé des travaux au niveau du rond-point de Chambray. Est prévu également l’aménagement d’un Carrefour à Reignac et le lancement d’une étude pour raccorder la départementale du Lochois à l’A85.