Une inauguration VIP pour le CCC OD !

Les Brèves

  • Au rez-de-chaussée du centre d’art, la galerie noire expose actuellement les œuvres de onze jeunes artistes très actifs sur la scène norvégienne. 

  • Alain Julien-Laferrière, directeur du CCC OD, a déclaré avoir « toujours considéré Olivier Debré comme un artiste sous-estimé. »

  • Au cœur de la galerie blanche, au premier étage du centre d’art, quarante et une toiles d’Olivier Debré sont à découvrir. Parmi elles, une immense toile de Loire, qui témoigne de l’amour qu’avait le peintre pour la Touraine et ses paysages ligériens.

  • Philippe Briand, patron de Tour(s) plus, a fait applaudir lors des discours le président de la République pour son aide dans la création de la métropole. 

  • Le président de la Région Centre-Val de Loire, François Bonneau (à gauche) et Pierre Louault (à droite), président des maires d’Indre-et-Loire et maire de Chedigny, faisaient partie de la liste des VIP invités.

  • Des artistes norvégiens étaient là pour expliquer leur travail.

  •  « Je vis avec Debré tous les jours, plusieurs de ses œuvres sont accrochées dans les résidences royales », a révélé la reine Sonja de Norvège lors de l’inauguration du centre d’art.

  • François Hollande a salué le principe de donation dans son discours. Le centre de création contemporaine Olivier Debré s’est enrichi d’une telle faveur en 2008. Le peintre ayant légué cinq grandes huiles sur toile de 4 x 9 m et 150 dessins. 

  • Per Barclay expose au sein de la Nef du CCC OD l’une de ses plus grandes chambres d’huile jamais présentées dans un contexte d’exposition. Une œuvre monumentale qu’il a expliquée à François Hollande. 

  • L’artiste norvégienne A K Dolven (à gauche) a présenté son installation interactive sonore créée spécialement pour Tours. Il suffit d’appuyer sur la pédale pour déclencher le son, enregistré avec la participation de femmes tourangelles.

  • Tout le gratin local était présent, dont le commissaire-priseur Aymeric Rouillac et l’écrivain lochois Gonzague Saint Bris. 

  • Jean-Louis Debré, ancien ministre et président du conseil constitutionnel, l’un des neveux d’Olivier, avait lui aussi fait le déplacement.

  • François Xavier Chanioux et Sarra Monjals, deux plasticiens évidemment très concernés par cette inauguration.