Actualités en bref

Les Brèves

  • Auconie… c’est signé !

    La situation de François Fillon, le soutien du bout des lèvres d’une partie de son camp et la défiance d’une autre portion, n’a pas véritablement créé un climat propice aux négociations. Pourtant, notamment pour les prochaines législatives, les candidats déclarés dans les circonscriptions définies comme « disponibles » pour un accord avec l’UDI, le temps presse. Encore fallait-il qu’au sommet les incertitudes soient dissipées et que les discussions puissent reprendre. Sur le terrain, sur la troisième circonscription, on s’observe et on évite de s’égratigner. Sophie Auconie, pour l’UDI, Marc Angenault, pour les LR… Pour eux la campagne n’est pas encore commencée réellement et pourtant il ne devra en reste qu’un ou une.

    Selon Sophie Auconie, présidente de l’UDI 37, la messe est dite. « L’essentiel était de faire valoir notre position et de l’inscrire dans le programme, notamment sur l’Éducation nationale, l’Europe, la décentralisation, l’écologie… Tout cela a été adopté par la commission en charge du programme », explique Sophie Auconie. Ce préambule indispensable à la négociation s’était déroulé sans difficulté après la primaire, il a fallu faire – ou plutôt ne pas faire – durant une période qui a connu nombre de rebondissements. Mais, confirme Sophie Auconie, « il y a bien eu un accord pour 90 circonscriptions « réservées » donc la troisième d’Indre-et-Loire ». Et, toujours selon la candidate, c’est bien elle qui aura à défendre les couleurs de la droite. Reste maintenant à l’officialiser et surtout à trouver le bon tempo pour l’annoncer dans un calendrier politique très incertain.

  • La rue Nationale rebaptisée... rue Multinationale !

    Après avoir surnommé la Place du Grand Marché "Place du Grand Marché Transatlantique" suite à l’installation de McDonald’s dans le Vieux-Tours, l'association C'est Au Tour(s) Du Peuple, menée par le Mélenchoniste Claude Bourdin, candidat aux législatives 2017, s'est attaqué à la Rue Nationale pour un nouveau jeu de mot… La "Rue Multinationale" est donc née samedi après-midi. Quelques dizaines de manifestants s’étaient réunis pour protester contre l'hégémonie des grandes enseignes au détriment du commerce indépendant. Ils dénonçaient également la future installation des hôtels Hilton et la venue de commerces premium. Claude Bourdin va jusqu’à qualifier le nouveau centre de création contemporaine Olivier Debré, fraîchement inauguré en haut de la rue, d'un faire-valoir à cette société de consommation.

  • Jusqu’au bout des ongles

    Pour fêter la journée internationale des droits des femmes le 8 mars dernier, le magazine Édith a créé l’événement en organisant une réception qui leur était spécialement dédiée au restaurant Newlita, à Tours. Les invitées ont pu découvrir les produits de onze viticultrices de Bourgueil. Et lorsqu’elles n’avaient pas un verre de vin à la main, elles pouvaient aussi se faire chouchouter au bar à ongles.