Les Brèves

    Musiciens professionnels : Formation sans fausse note en Touraine

    MUSIQUE

    Avec Jazz à Tours, Tous en Scène et le Conservatoire, Tours fait figure d’exception dans le paysage national de la formation des musiciens professionnels. À l’heure des inscriptions pour le prochain cycle, penchons-nous sur ce terreau qui explique la vigueur du monde musical tourangeau.


    Dans les bars, les salles de spectacle ou en bords de Loire, il est rare de ne pas pouvoir écouter un concert lors d’une balade en Touraine. Mais au cœur de ce foisonnement musical permanent, on pourrait oublier que cette situation fait figure d’exception avec ses quelque neuf cents groupes recensés sur l’ensemble du département.

    Pour expliquer cette abondante offre artistique, il faut sans doute se tourner vers les trois moteurs de la formation de musiciens professionnels que sont le Conservatoire à Rayonnement Régional et les écoles Jazz à Tours et Tous en Scène.

    Pour Grégoire Pateau, co-directeur de la Fraca-Ma (Fédération Régionale des Acteurs Culturels et Associatifs Musiques Actuelles) « nationalement, Tours a une situation assez exceptionnelle avec ces établissements majeurs de la formation ». Ce sont en effet environ 300 musiciens venus de la région et d’ailleurs qui choisissent chaque année la Touraine pour suivre la voie de la professionnalisation.

    Préparation à la Licence de musicologie entre l’Université et le Conservatoire, et au Diplôme d’Études Musicales au Conservatoire (en partenariat avec Jazz à Tours pour la mention Musiques Actuelles), formation préalable au MIMA (diplôme de Musicien Interprète des Musiques Actuelles) à Tous en Scène et Jazz à Tours : ces titres sont reconnus nationalement, et supposent une formation exigeante qui allie dans chaque établissement pratique de l’instrument, théorie musicale, expérience scénique, mais aussi outils techniques et administratifs liés au métier ainsi que des notions d’enseignement, puisqu’une bonne partie des musiciens conjuguera professorat et vie artistique.

    Une formation qui crée des rencontres essentielles

    La force de l’offre tourangelle réside aussi dans les liens tissés entre ces écoles et l’université pour les diplômes, et le monde du spectacle pour le live. Ainsi les guinguettes de Tours et Saint-Avertin, le festival Terres du Son, la Fête de la Musique de Tours, le Temps Machine, le Nouvel Atrium, le Petit Faucheux ou Arcades Institute sont autant de partenaires des uns et des autres, qui offrent aux musiciens quasi-professionnels l’occasion de se produire en public.

    Pour le groupe Yacht Club, l’essentiel ne réside d’ailleurs pas dans la formation reçue : Bastien Torre explique ainsi que « nous avons construit à Jazz à Tours tout notre réseau actuel ; toute la bande de musiciens du Capsul Collectif, et beaucoup de groupes actifs et créatifs en ce moment sont passés par là ». L’ancienne élève de Tous en Scène Marine Flèche, batteuse pour Jungle Bouk ou LVOE, confirme : « au-delà de l’apport évident en connaissances pratiques et théoriques, je pense que la formation a d’abord été pour moi un bon moyen pour rencontrer d’autres musiciens, et c’est cela qui a été le plus enrichissant ».

    Plus que de simples écoles, le Conservatoire, Tous en Scène et Jazz à Tours sont donc des bouillons de culture dont l’effervescence rejaillit sur toute la ville, pour le plus grand plaisir des mélomanes tourangeaux ! Quant aux musiciens amateurs, ces écoles leur ouvrent aussi leurs portes, le tout étant de ne pas louper les dates d’inscription…

    Pratique

    Inscriptions : Jazz à Tours - cycles professionnels jusqu’au 21 avril pour la licence, 19 mai pour MIMA et Brevet ; portes ouvertes pour cours amateurs du 5 au 8 juin - www.jazzatours.com. Tous en Scène - cycles professionnels - 21 avril ; cours amateurs à partir du 15 mai -www.tousenscene.com. Conservatoire - D.E.M. et Licence musicologie et cours amateurs - juin 2017 - www.conservatoiretours.fr.

    Les Brèves