Actualités en bref

Les Brèves

  • Une nouvelle liste des lieux gay friendly à Tours

    Un peu plus d'un an après avoir publié une première liste de lieux pour sortir et d'associations gay friendly à Tours, le Centre LGBT de Touraine a mis son guide à jour suite à la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie qui a eu lieu mercredi 17 mai. Dans la liste, on retrouves les discothèques L'Atrium, Le Feeling et Le Harry's. On note également la présence du cabaret Chez Nello et du club Le Privé qui proposent des soirées à thème gay et lesbien. L’établissement est partenaire de la Marche des fiertés de Tours depuis 2016. On retrouve aussi le dernier bar gay de la ville, près des Halles : La petite chose. Le bar Le serpent volant, sans être répertorié comme bar gay, est tout de même dans la liste pour ses événements gay friendly organisés régulièrement en son sein, et notamment les samedis soir où gays, lesbiennes et hétéros se mélangent pour danser à l’étage. Le bar à tapas El Pintxo, rue Colbert, est également gay friendly, tout comme L'atelier gourmand et Le Comptoir Italien. Enfin, l’hôtel Mondial fait partie de ce classement. 

  • Benjamin Pionnier confirmé à la direction du Grand Théâtre de Tours

    Benjamin Pionnier, 39 ans, passé par l'Opéra de Nice puis la Slovénie, est désormais officiellement à la tête de l'Opéra de Tours basé au Grand Théâtre. Il y a assuré sa direction temporaire pour la saison 2016/2017, et a finalement été désigné de façon permanente par La Ville de Tours et ses partenaires (État, Région, Département). Ils ont d’abord défini « un cahier des charges précisant les missions du Grand théâtre et le profil d’un directeur à nommer », précise la Ville, avant d’expliquer : « À la suite d’une large publicité qui a connu un réel succès, les six candidats sélectionnés ont rédigé un projet artistique et culturel pour les saisons 2018/2019, 2019/2020, 2020/2021. Le projet de Benjamin Pionnier a été retenu par les collectivités partenaires du Grand Théâtre, toutes membres du jury. Au cœur de sa proposition se situent le développement de projets artistiques ouverts, l’association des forces vives du territoire, une ambition pour l’orchestre régional, une stratégie de développement et de diversification des publics. »

  • Portes ouvertes à la SPA de Luynes

    La Société Protectrice des Animaux (SPA) effectue ses portes ouvertes ce week-end partout en France. C'est le cas du refuge de Luynes, au nord de Tours. Plus de 150 chiens et chats y attendent leur maître. De nombreuses animations seront proposées : photo-souvenir avec les animaux, élection d’un couple présidentiel chien-chat, atelier de maquillage pour les enfants, tombola... Les bénévoles seront présents pour accueillir et informer les candidats à l’adoption. Contact : 02 47 42 10 47. Mail : luynes@la-spa.fr 

  • L’apprentissage, voie d’excellence !

    Les représentants du collectif Apprenteam 37, composé de 11 centres de formation d’apprentis de la Région Centre-Val de Loire, de la Mission Locale de Touraine et du Centre d’Aide à la Décision de la CMA37, se sont réunis lundi 15 mai pour lancer leur campagne de promotion de l’apprentissage, que ce soit auprès des jeunes, mais aussi des entreprises. « Il vaut mieux privilégier l’apprentissage plutôt qu’un Bac +6 mention Pôle emploi », a insisté Gérard Bobier, président de la chambre de métiers et de l’artisanat du 37, qui espère changer la vision parfois négative qui colle à la peau à cette filière. Car l’apprentissage, « c’est un taux de réussite et d’insertion très élevé », renchérit Thibault Coulon, président du CFA Ville de Tours et de la Mission locale de Touraine, avant d’ajouter : « tout le monde parle de l’apprentissage, mais en parle mal. Il fallait prendre les choses en main. »

  • Parrain mais pas suiveur

    Le président du conseil départemental, Jean-Gérard Paumier a, certes, donné son parrainage à Alain Juppé (alors qu’il n’était pas candidat) mais ne compte pas pour autant suivre le mouvement engagé par un certain nombre d’élus LR après la nomination d’Édouard Philippe comme Premier ministre d’Emmanuel Macron. Et pour que les choses soient claires, il le précise dans un communiqué envoyé dans les heures qui ont suivi cette annonce : « je soutiens aux élections législatives en Indre-et-Loire les cinq candidats d’Union LR-UDI afin de constituer une majorité ou une opposition constructive au Président Emmanuel Macron ».

  • Une ville intelligente

    La French Tech Loire Valley s’animera pour un startup week-end consacré à une thématique très en vogue : la smart city. Comprenez en bon gaulois, la ville intelligente. Comment constituer une ville connectée qui puisse améliorer les services à la population dans tous les domaines (social, économique, environnemental…) ? Une vraie tendance qui s’affiche de plus en plus et sur laquelle des Tourangeaux vont plancher dans le foisonnement d’idées que suscite le startup week-end.

    Lancés dans un véritable marathon, les jeunes entrepreneurs devront confronter leurs idées à des personnes ressources qui ont l’expérience et l’expertise. Ils pourront même trouver dans cet environnement foisonnant des partenaires, des compétences à ajouter à leur équipe… Du 19 au 21 mai, l’objectif est donc bien de semer une graine et de la fertiliser jour et nuit. Et qui sait ce que pour cette sixième édition, organisée sur le site Mame, le startup week-end fera éclore. 

  • PrêtS à vous envoler en hélico ?

    Marmion Aviation, une nouvelle compagnie aérienne créée cette année, va s’implanter cet été au niveau de l’aéroport de Tours. Elle dispose déjà de deux bases aériennes à Blois et à Paris. L’idée est de proposer des baptêmes de vol au grand public, à des prix accessibles. Il s’agit d’un « survol au-dessus de notre grand atout français que sont les châteaux de la Loire », précise David Ardila, responsable vol de la compagnie. Marmion Aviation, qui possède une flotte de quatre hélicoptères de trois et quatre places, offrira également un service plus haut-de-gamme de transport aérien à la demande notamment sur des trajets Tours-Paris. La compagnie fait également du travail aérien (photo, vidéo, surveillance). Les baptêmes coûteront 129 euros par personne pour 20 minutes de vol. Les prix seront dégressifs en fonction du nombre de personnes, avec un minimum de deux personnes par vol. Plus de renseignements sur marmionaviation.com