Les Brèves

    Rythmes scolaires : c’est le grand chamboulement !

    Écoles maternelles et élémentaires

    Branle-bas de combat dans les écoles ! En à peine deux mois pour s’organiser, 80 communes du département ont décidé d’aligner leurs écoles au rythme scolaire des quatre jours, au lieu des quatre jours et demi actuellement. Cela concerne 9 665 élèves.

    Par Marie DEROUBAIX


    80 C’est le nombre de communes disposant d’une école en Indre-et-Loire qui changeront de rythme scolaire à la rentrée. En effet, Emmanuel Macron l’avait promis durant sa campagne, les communes ont désormais le choix de revenir à la semaine des quatre jours pour leurs écoles élémentaires et maternelles, plutôt que de se plier aux quatre jours et demi avec les activités périscolaires (TAP), du gouvernement Hollande. Ni une ni deux, dès que le décret du 27 juin 2017 a autorisé ces adaptations, le directeur académique des services de l’éducation nationale a reçu de nombreuses demandes. Certaines communes ont notamment vu là l’opportunité de supprimer les TAP, dont le surcoût financier avait fait un tollé. Sur les 80 communes, beaucoup sont de petites tailles. Il est plus facile pour elles de gérer ce revirement à seulement deux mois de la rentrée de septembre, certaines plus grandes communes, disposant d’un réseau d’écoles nombreuses, expliquent avoir besoin de plus de temps pour s’organiser, comme à Joué-lès-Tours où Aude Goblet, adjointe à l’éducation, nous a confié : « Nous avons 16 écoles ! J’ai envoyé un courrier aux parents expliquant que je ne passerai pas en sens inverse en force, en si peu de temps. Nous allons prendre l’année scolaire 2017-2018 pour concerter tout le monde et on changera si nécessaire en septembre 2018 pour passer éventuellement à quatre jours. » À Tours aussi, il était trop tard pour changer : « les contrats avec le personnel s’occupant des TAP ont déjà été signés depuis longtemps », explique Barbara Darnet-Malaquin, adjointe à l’éducation. Certaines communes de plusieurs milliers d’habitants comme Chinon et Loches ont tout de même décidé de réorganiser dès à présent la semaine scolaire.

    Quelques mécontents

    Si 80 communes ont obtenu l’aval du directeur académique, quelques-unes n’ont elles pas eu de réponse favorable à leur demande. En cause ? Les nouveaux horaires qu’elles proposaient n’étaient pas répartis correctement. Un autre problème s’est aussi posé pour certaines communes dont le changement d’horaires des ramassages scolaires ne convenait pas aux sociétés de transporteurs. C’est notamment le cas pour Lignières-de-Touraine et La Chapelle-aux-Naux, dont les parents d’élèves ont lancé une pétition en ligne. Mis à part ces « couacs », c’est bien 80 communes ayant une école dans le département sur 226 (soit 34,6 %) qui ont obtenu du directeur académique un changement de rythme scolaire pour la rentrée 2017-2018. Cela représente 24,8 % des écoles (102 sur 411) et 18,8 % des élèves (9 665 sur 51 412). 

    Les Brèves

    • Quelles communes concernées ?

      Ambillou, Autrèche, Avoine, Beaumont-Louestault, Benais, Bossay-sur-Claise, Bourgueil, Cangey, Cérelles, Charentilly, Château La Vallière, Chinon, Chouzé-sur-Loire, Cigogné, Cléré-les-Pins, Côteaux-sur-Loire, Courcay, Crotelles, Cussay, Dierre, Dolus-le-Sec, La Chapelle-sur-Loire, La Croix-en-Touraine, La Membrolle-sur-Choisille, Limeray, Loches, Lussault-sur-Loire, Mazières-de-Touraine, Neuil, Neuillé-Pont-Pierre, Neuville-sur-Brenne, Perusson, Restigné, Richelieu, Rouziers-de-Touraine, RPI Céré-la-Ronde/Le liège1/Genillé, RPI Channay-sur-Lathan/Courcelles /Rillé/St-Laurent-de-Lin, RPI Dame-Marie-les-Bois/Morand/St-Nicolas-des-Motets, RPI de Loché-sur-Indrois/Montrésor/Villeloin-Coulangé, RPI Ferrières-sur-Beaulieu/Beaulieu-les-Loches, RPI Hommes/Continvoir/Avrillé, RPI Manthelan/Le Louroux, RPI Preuilly-sur-Claise/Yzeures-sur-Creuse, RPI Verneuil-sur-Indre/St-Senoch/Betz, Saché, Saint-Antoine-du-Rocher, Saint-Aubin-le-Dépeint, Saint-Christophe-le-Nais, Saint-Laurent-en-Gâtines, Saint-Martin-le-Beau, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Saint-Épain, Saint-Règle, Saunay, Savigny-en-Véron, Semblançay, SIVOS Vallières/Rilly/Mosnes, Sorigny, Souvigné, Souvigny-de-Touraine, Thilouze, Vallères, Vernou-sur-Brenne, Villandry, Villeperdue, Villiers-au-Bouin.