Les Brèves

    Azay-le-Rideau a fait peau neuve

    RESTAURATION

    Après trois ans de travaux extérieurs et intérieurs durant lesquels il est resté ouvert au public, le château d’Azay-le-Rideau a dévoilé le 7 juillet dernier son nouveau visage. Fin prêt pour la saison estivale, le bijou du Val de l’Indre attend maintenant les visiteurs pour de nouveaux parcours de visite agrémentés d’outils numériques. Par Emilie MENDONÇA


    Le coup de baguette magique aura duré trois ans. Trois années pour se refaire une beauté grâce au travail d’une cinquantaine d’artisans issus de multiples corps de métier. Car la restauration du château d’Azay-le-Rideau qui s’est officiellement achevée le 7 juillet 2017 a concerné aussi bien les parcs que les toitures, les façades ou les intérieurs.

    Tout a commencé en 2014 avec le réaménagement des espaces verts qui a redonné un nouveau souffle à la promenade autour du château, avec ses miroirs d’eau à l’image des usages du XIXe siècle. Et pour combler les envies d’exploration jusqu’ici frustrées, une passerelle a été installée pour que les visiteurs accèdent à l’île de la Rémonière.

    Mais le plus impressionnant reste sans doute le travail mené sur le bâti. La façade est ainsi restée cachée plusieurs mois par des échafaudages où les artisans ont consolidé certaines fenêtres et corniches, et ont restauré les décors sculptés en s’inspirant, pour les plus abîmés, de documents d’époque. Quant aux toitures, sous la direction d’Arnaud de Saint-Jouan, architecte en chef des monuments historiques, toute une équipe a remis en état la charpente du XVIe siècle et le toit d’ardoise, en respectant gargouilles et décorations du faîtage.

    A l’intérieur, le rez-de-chaussée a été restauré et meublé dans l’esprit du XIXe siècle grâce aux collaborations avec le Mobilier National et le Centre des monuments nationaux, pour offrir un voyage dans le temps aux visiteurs. En montant l’escalier majestueux, ceux-ci retraverseront ensuite les époques pour arriver dans un espace mêlant mobilier ancien et art contemporain. Ces « enchantements d’Azay » signés Piet.sO et Peter Keene sont installés dans les six pièces de l’étage pour un parcours qui suscite la curiosité.

    Pour explorer l’ensemble du domaine, les visiteurs disposent désormais d’une application gratuite disponible sur tous les smartphones. Mais ce n’est pas là la seule innovation ! Le pressoir, à l’entrée du château, a en effet été transformé en espace d’introduction où les documents de la Renaissance voisinent avec les outils numériques. Une maquette tactile, une table où l’on fait défiler la chronologie grâce à des manettes, une « camera oscura » où un mur entier se transforme en salle du château pour un plongeon anticipé dans la visite… Avec son nouveau visage grâce aux travaux achevés entre 2014 et 2017, le château d’Azay-le-Rideau entre sans nul doute dans le XXIe siècle !

    Pratique

    Ouvert tous les jours, de 9h30 à 19h en juillet-août (9h30-18h en septembre, puis de 10h à 17h15). Tarif 10€ (8€ réduit, gratuit – 18 ans). Infos www.azay-le-rideau.fr et 02 47 45 42 04.

    Les Brèves