Les Brèves

    Le Grand Repas : Pourquoi manger local et de saison ?

    Santé et environnement

    Cette année encore, et pour la troisième édition, les habitants de la Touraine sont invités à partager le même repas, le même jour. Produits locaux et de saison sont au menu. À vos fourneaux ! 

    Tours et le Val de Loire regorgent de spécialités culinaires... Des richesses pas toujours exploitées par leurs habitants. C’est de ce constat qu’est né le concept du Grand Repas, en janvier 2016, par l'association "Tours, cité internationale de la gastronomie en Val de Loire". L’idée ? Partager, une fois par an, le même menu conçu à base de produits locaux et de saison, le même jour, sur un même territoire : Tours, la Touraine et le Val de Loire. On peut participer à ce grand moment de convivialité quel que soit le lieu où l’on se restaure, et sans préjuger de la manière dont on se restaure : restauration scolaire et universitaire, restauration traditionnelle, restauration d’entreprise, restauration collective, à la maison, entre amis, entre collègues, en famille, en amoureux, sur le pouce, sur un plateau repas ou sur une jolie nappe... Cette année, et pour la troisième édition, l’événement aura lieu jeudi 19 octobre.

    Pourquoi manger local ?

    Avec cette opération, Tours cité internationale de la gastronomie en Val de Loire rappelle des valeurs primordiales à adopter dans notre manière de consommer, sur le plan de l’alimentation. Le Grand Repas incite à la consommation locale de produits de saison. Les établissements participants s’engagent d’ailleurs à s’approvisionner à hauteur de 90 % en produits locaux voire bio. De quoi protéger l'environnement et sa santé, et œuvrer pour un profond changement dans l'agriculture et l'alimentation. Manger local permet également de créer plus d'emplois sur le territoire concerné.

    Les établissements participants s’engagent à s’approvisionner à hauteur de 90 % en produits locaux voire bio.


    Quelles sont les spécialités culinaires du Val de Loire ?

    N’importe quel tourangeau digne de ce nom pourrait citer les spécialités culinaires du Val de Loire. Il s’agit du célèbre fromage de chèvre de Sainte-Maure-de-Touraine, des rillons et des rillettes de Touraine, des vins ou encore de la truffe – qui trouve des conditions très favorables à son développement à Richelieu... Il ne faut pas non plus oublier que la gastronomie ligérienne regorge d’excellentes matières premières comme les produits maraîchers.

    L’éducation au goût et la lutte contre le gaspillage

    Le Grand Repas est l’occasion, notamment pour les scolaires (de la maternelle au lycée) d’apprendre à manger bien et à manger bon, en alliant l’utile à l’agréable, et en travaillant sur la saisonnalité des produits. Toujours dans cet esprit de mieux prendre conscience de la manière dont nous consommons les produits de nos assiettes, le Grand Repas adresse aussi un message de lutte contre le gaspillage alimentaire. Une lutte qui commence bien souvent chez soi, par des gestes simples mais utiles, comme congeler ses aliments pour mieux les conserver, accommoder les restes ou encore ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. 

    Les Brèves

    • Quel menu cette année ?

      C’est Julien Perrodin, Chef du restaurant le Barju à Tours, qui a imaginé le menu du Grand Repas cette année :

      • Terrine de foies de volaille, compotée de prunes

      • Confit de boeuf au vin de Chinon et lasagnes de légumes du Val de Loire

      • Chèvre frais et petites herbes

      • Oeuf au lait, butternut et gingembre

    • 100 000

      C’est le nombre de convives qui ont dégusté le Grand Repas en octobre 2016.