Les Brèves

    UNE DEUXIÈME ÉDITION QUI VISE LES SOMMETS

    CONCERTS D’AUTOMNE

    Du 13 au 29 octobre, Tours accueillera la 2e édition des Concerts d’Automne. L’événement qui avait rassemblé près de 6 000 spectateurs en 2017 promet de beaux moments de musique classique, baroque et ancienne.


    Avec trois week-ends, neuf concerts, une dizaine de rencontres, conférences et concerts de poche pour cinq lieux différents, la deuxième édition des Concerts d’Automne s’enracine pour de bon dans le paysage culturel tourangeau.

    Après le succès de la première édition qui avait accueilli environ 6 000 spectateurs, l’équipe d’amoureux de la musique emmenée par le programmateur Alessandro di Profio a concocté cette année un programme de haute volée. Et les passionnés ne s’y sont pas trompés puisqu’à l’heure où nous écrivons, le concert de Jordi Savall et son ensemble Hespérion XXI ainsi que la soirée Haendel portée par le contre-ténor Philippe Jaroussky et l’ensemble Artaserse affichent déjà complet. Mais qu’on se rassure, le festival compte bien d’autres temps forts. Parmi ceux-ci, le premier week-end verra ainsi pour la première fois en Touraine l’ensemble tchèque Collegium Vocale 1704, spécialiste de Bach (vendredi 13 – notre photo). La soprano Natalie Dessay, marraine du festival, s’emparera quant à elle du Grand Théâtre le samedi 28 octobre pour une soirée carte blanche dont elle profitera pour chanter Brahms, Mendelssohn et Schubert.

    Les ensembles tourangeaux de musique ancienne seront fort logiquement au programme : Tours abrite en effet quatre ensembles de notoriété internationale, réunis pour le festival. L’ensemble Jacques Moderne officiera ainsi en l’église Notre-Dame-la-Riche le dimanche 15 octobre, Doulce Mémoire jouera le samedi 21 en l’église Saint-Julien, Consonance le dimanche 22 au Grand Théâtre, et Diabolus in Musica à Saint-Julien le vendredi 27.

    Musique et polar, improvisations sur les thèmes du public, Bach au vibraphone… Au-delà des grands concerts, Concerts d’Automne offrira un éventail de rencontres et mini-concerts à l’Hôtel Goüin, au CESR, à Ockeghem et au CDNT, transformant la ville en cocktail musical à déguster sans modération. 

    Du 13 au 29 octobre 2017 à Tours. Tarifs 16 à 69€/concert. Programme et résa. concerts-automne.com. 

    Les Brèves

    • La musique ancienne, entre histoire et art

      La musique ancienne n’est pas gravée dans le marbre, et encore moins encrée sur des partitions facilement disponibles. Historiens, musicologues et musiciens mènent donc des recherches pour exhumer les partitions médiévales, les réécrire parfois, avant d’en réinventer l’interprétation. Chaque ensemble livre donc au public le fruit de ce travail artistique et historique lorsqu’il donne un concert où revit une époque révolue.