Les Brèves

  • Le chiffre de la semaine

    346 €

    C'est le gain moyen, annoncé par la Direction générale des finances publiques, que réaliseront 177 131 foyers d'Indre-et-Loire à la suite de la réduction de la taxe d'habitation. C'est l'une des réformes phares de la première partie du quinquennat Macron, et sur laquelle le Gouvernement communique activement ces derniers temps...

  • Un maire sur RMC

    Le maire de Souvigny-de-Touraine, Laurent Borel, aura l’occasion de promouvoir son projet d’un espace intergénérationnel le 13 novembre sur les ondes de RMC. Le maire est en effet invité par les animateurs Éric Brunet et Laurent Neumann, initiateurs du « Grand Prix des maires » qui récompense les élus innovants. Inaugurée en 2015, l’initiative de Laurent Borel, intitulée « Marpa-école Les deux aires », consiste en une résidence pour personnes âgées couplée avec une école, qui organise autant d’activités en commun que possible avec les enfants.

L’ART AU QUOTIDIEN : L’INCROYABLE SALON

ÉVÉNEMENT CULTUREL À TOURS

L’édition 2019 du salon de l’artisanat L’Art au quotidien, qui se tiendra du 9 au 11 novembre au palais des congrès de Tours, avec comme invitée d’honneur la designer Régine Charvet-

Pello, entend renouveler sa formule. Un « nouveau virage », pour les organisateurs, essentiellement concrétisé par un « partenariat culture » et la participation d’acteurs tourangeaux tels que le musée des Beaux-Arts – qui présentera une reproduction du buste de Balzac par Rodin, imprimée en 3D –, le musée du Compagnonnage et le muséum d’Histoire naturelle.

Autre nouveauté : un « pôle Rouillac » ! Les deux célèbres commissaires-priseurs

tourangeaux expertiseront gratuitement les objets des visiteurs, dédicaceront le livre La Saga des Rouillac et organiseront une rencontre à l’issue de la projection du film Chasseurs de trésors. Sans compter l’exposition d’œuvres de Calder, Debré, Giacometti, le salon proposera d’autres animations telles que des conférences sur la porcelaine chinoise en France ou l’art de la façade.

Les Entreprises du patrimoine vivant seront également présentes, qui présenteront leur exposition La Beauté du geste. Mais on pourra, comme à l’accoutumée, admirer le savoir-faire et les réalisations incroyables de dizaines d’artisans d’art, dans tous les domaines. Des surprises à chaque coin d’allée sont à prévoir, donc. 

https://www.artauquotidien.fr

Les Brèves

  • EN DIRECT

    TOURS

    Habemus archiepiscopum !

    Bernard-Nicolas Aubertin, parti en retraite, a laissé sa place à Mgr Vincent Jordy, nommé par le pape le 4 novembre dernier aux fonctions d’archevêque de Tours. Jusque-là évêque de Saint-Claude, dans le Jura, natif de Perpignan mais ayant grandi en Alsace, fils d’une artiste peintre, Vincent Jordy est entré au séminaire à 24 ans et fut formé à Rome. Peu familier de la Touraine, il visita tout de même Azay-le-Rideau et Chenonceau dans ses jeunes années. Il aura tout le temps de la découvrir, dès que la date de son installation sera connue…

    Touraine

    Une grave collision cerf-voiture 

    Le 2 novembre, un automobiliste, accompagné de son épouse et de ses enfants de 2 ans, a percuté un cerf sur la D 764 entre Loches et Genillé. Sous le choc, la voiture fit plusieurs tonneaux et la passagère, en arrêt cardiaque, a été transportée au CHU de Tours. Très vite, une chasse à courre a été suspectée d’avoir poussé l’animal à fuir vers la route. Une chasse non signalée selon la famille de la victime, ce que les chasseurs démentent, niant également avoir poursuivi le cerf. La polémique a quelque peu enflé sur les réseaux sociaux, déchaînant les passions pro et anti-chasse.

    Scolarité

    Chouette, des épinards !

    Depuis le 1er novembre, les cantines scolaires sont tenues de proposer aux élèves un repas végétarien par semaine, conformément à la loi Agriculture et alimentation, votée en 2018. De quoi changer le regards des petits sur les légumes, sur lesquels ils ne se précipitent d’ordinaire pas excessivement… Mais les dispositions de la loi prévoient également la réduction des contenants en plastique, jusqu’à l’interdiction, en 2020, des bouteilles et couverts plastique ainsi que des pailles et l’utilisation de 50 % de produits locaux ou bio. Les adultes pourront quant à eux continuer à emmener leurs enfants à l’école en SUV…

    Chinon

    Du glyphosate dans un violon ?

    À Chinon, 36 « pisseurs de glyphosate » » se sont livrés à des prélèvements pour déterminer leur taux de contamination. À divers degrés, tous sont contaminés et la majorité d’entre eux présentent un taux supérieur à 0,10 nanogramme par millilitre, le seuil maximale toléré dans l’eau potable. Si les conséquences de la présence de glyphosate dans l’organisme ne sont pas précisément connues, l’inquiétude est sérieuse. Le Centre international de recherche contre le cancer, affilé à l’Organisation mondiale de la santé, l’a en effet qualifié de « cancérogène probable pour l’homme ». La multiplication de ces tests depuis quelque temps mènera-t-elle à l’interdiction du glyphosate ? Devant les enjeux économiques considérables que son utilisation représente, on peut en douter.

Les Brèves

    DIX MOUTONS PROTÈGENT LA BIODIVERSITÉ

    Saint-Avertin

    Ces dernières années, les éco-pâturages se développent dans le territoire, et notamment dans les zones urbaines. Le concept est multiple : des animaux remplacent les tracteurs pour entretenir les terrains, ce qui évite d’utiliser des produits phytosanitaires. L’objectif, à long terme, est de limiter les passages d’engins, les fuites éventuelles d’hydro-carbures et encore l’impact des roues sur les sols.

    Dans la métropole tourangelle, plusieurs écopâturages sont nés, notamment à Tours depuis 2015 avec des chèvres du Cotentin et du Berry, ainsi qu’à Chambray-lès-Tours depuis cet été.

    Le dernier en date se trouve sur la prairie de la Camusière, derrière le cimetière de Saint-Avertin, géré par Tours Métropole. Depuis trois semaines, dix moutons, parfois recueillis par la fourrière, y paissent désormais. Soignés par les agents de Tours Métropole, ils ont déjà brouté la majorité de l’herbe de leur enclos. Cet hiver, ils resteront au chaud, sans doute avant de sortir de nouveau dans un nouveau pâturage urbain.

    La Métropole développe actuellement son propre cheptel, avec une vingtaine d’ovins et de caprins, ainsi que six ânes et poneys.

    Attention, il est interdit de nourrir les moutons des écopâturages. 

    Les Brèves

    • EN DIRECT

      Touraine

      Une recyclerie a ouvert au nord

      À côté de Saint-Antoine du Rocher, au nord de l’Indre-et-Loire, une nouvelle recyclerie va être inaugurée à la mi-novembre après huit mois de travaux sur le site de Tri-Tout. Elle est gérée par l’entreprise Tri 37, installée à La Riche, et doit aider les habitants de la communauté de communes Gâtine-Choisilles à réduire leurs déchets. Ces derniers ne deviennent plus jetables mais réutilisables et valorisables. Vêtements, électroménagers, meubles, jouets…, Il va être possible d’y déposer ces objets dont on ne se sert plus afin qu’ils soient remis à neuf et revendus dans une boutique. La revente doit permettre de financer entre quatre et cinq emplois à la recyclerie.

      Joué-lès-Tours

      Les voitures solidaires ont DU succès

      Depuis juin 2018, l’association Solidarauto 37 est un garage solidaire permettant aux plus modestes d’acheter une voiture à des prix battant toute concurrence, entre 2 000 et 3 000 €. Les réparations sont également à des tarifs solidaires. Déjà plus de 80 véhicules, donnés par des particuliers ou des collectivités locales, y ont été vendus. Mais aujourd’hui, l’association a besoin de trois à quatre fois plus de voitures pour pouvoir répondre à la demande. Un partenariat avec les Grands Garages de Touraine vient d’être signé : Peugeot réserve à Solidarauto 37 des véhicules repris par la concession à ses clients.