Les Brèves

    Bain de bulles pour les amoureux de la BD

    Bande dessinées

    Le 9e art est une nouvelle fois à l’honneur à Chinon les 18 et 19 mars. Que vous soyez amateur de bande dessinée ou simplement curieux de découvrir cette culture, le Festival BD en Chinonais est l’occasion unique de rencontrer les auteurs et de faire dédicacer vos albums. Cette année, le père de Come Prima, Alfred, récompensé du Fauve d’Or au Festival d’Angoulême, est à l'honneur.

    Par Aurélie Schnel

    Ce 24e festival de la BD, organisé par l’Association CLACC, se tiendra pour la première fois à l’Espace Rabelais de Chinon, un cadre idéal et privilégié qui s’est toujours donné pour mission d’accompagner la création et le développement d’activités culturelles. Et de la culture, il va y en avoir ! Cette année le festival accueille 20 auteurs, tous prêts à donner du crayon pour signer leurs œuvres et de la voix pour répondre aux interviews en direct et aux questions des fans.

    Depuis 1993, BD en Chinonais est parvenu à se bâtir une réputation solide grâce à une formule imparable qui fait la particularité et la réussite de ce festival : un accès gratuit, de la BD pour tous les âges et des auteurs à portée de bulle, le tout dans une ambiance très conviviale. Un rendez-vous immanquable pour découvrir toute l’actualité et toutes les facettes de la bande dessinée. Un festival qui se veut « représentatif de ce qu'est le visage de la bande dessinée actuelle », nous explique Mickaël Roux, l’un des organisateurs, lui-même animateur et dessinateur.

    Au programme, ateliers, jeux, spectacles, remises de prix, séances de dédicaces, expositions, espaces lecture, jeunesse et petite enfance, manga et comics, découverte et vente des nouveautés. À noter également un stand de découverte de « fanzine » ; expression anglaise venant de la contracture de « fanatic magazine », désignant des journaux indépendants, un mouvement né de la philosophie Punk dans les années 70 et qui s’est largement démocratisé. Ce stand, où résonnent les paroles de la chanson éponyme d’Imago (« Fanzine » 1978), accueillera notamment DIG, Julien Pinault, Will Argunas et Tony Emeriau, auteurs, illustrateurs et sérigraphes.

    Les jeunes de l'IME de Seuilly, des Comités Jeunesse de Lecture de Loudun et de Chinon, et du collège Jean Zay de Chinon seront ravis de vous présenter le fruit de leur travail ainsi que leurs créations.

    Alfred (invité d'honneur), Dawid (prix jeunesse ACBD 2016), TEHEM et Terreur Graphique vont investir l’Espace Rabelais et nous faire entrer dans leurs univers grâce à de magnifiques expositions scénographiques.

    Spirou, Malika Secouss, Passe-Passe, Anatole et Monsieur Rouge vous attendent pour partager leurs secrets !

    Pratique

    Samedi 18 mars de 14h à 19h et dimanche 19 mars de 10h à 18h, Espace Rabelais rue de la Digue Faubourg Saint Jacques à Chinon, entrée libre, renseignements auprès de Mickael Roux au 02 47 93 10 48, bdenchinonais@wanadoo.fr, ou sur www.bdenchinonais.wordpress.com. Retrouvez BD en Chinonais sur Facebook.

    Les Brèves

      Zoom sur...

      Les Brèves

      • Rossard accueille l’Afrique et ses étendards poétiques

        Cette 19e édition du Printemps des Poètes a pour thème l’Afrique, un continent aux multiples facettes qui méritait bien d’être à l’honneur en ces temps où le monde voit ses horizons se replier sur eux-mêmes. C’est dans un appel à la résistance poétique que le Prieuré Saint-Cosme, antre éternel de Ronsard, expose l’Afrique artistique et poétique jusqu’au 28 mai. « La poésie ne doit pas périr. Car alors, où serait l’espoir du monde ? » Écrivait Léopold Sédar Senghor dans sa postface aux Éthiopiques en 1956. Au prieuré Saint-Cosme la poésie africaine est plus que jamais vivante grâce à cette fabuleuse exposition consacrée aux livres pauvres, ces livres rares, manuscrits, illustrés et hors commerce qui ont pour fonction essentielle d’être montrés dans le monde entier. L’Afrique francophone prend les voix du sénégalais Léopold Sédar Senghor et du martiniquais Aimé Césaire, celles de leurs héritiers directs, Amadou Lamine Sall et Nimrod ainsi que les voix de la diaspora africaine des Antilles à la Guyane, de Madagascar à Mayotte, pour donner corps aux livres d'artistes, manuscrits peints, masques et sculptures de Chantal Giraud exposés pour se rassembler autour des mots.

        Pratique

        Exposition visible jusqu’au 28 mai 2017 au Prieuré Saint-Cosme dans la cuisine des hôtes, 02 47 37 32 70, www.prieure-ronsard.fr, 6 € (prix d’entrée du monument).