Les Brèves

    Un nouveau programme de cross training en plein air à Tours

    Renforcement musculaire

    À peine le soleil pointe-t-il le bout de son nez, que l’on se dit que la tendance du sport en plein air a encore de beaux jours devant elle... À Tours, de nouveaux cours de cross training, dispensés par deux coachs professionnels, vont voir le jour le 29 mai.

    Par Marie DEROUBAIX

    Du cross training en plein air, dispensé par des coachs diplômés d’État : c’est le nouveau concept qui agitera Tours dès la fin du mois. Il faut dire que les sports collectifs en plein air font un tabac depuis quelques années. Rien d’étonnant à voir passer des Tourangeaux en jogging, un tapis de sport sous le bras, vers le lac de Tours. Mais cette fois-ci, Alexis Aquilina, 24 ans, et Nicolas Fruchart, 25 ans, proposent bien plus : des cours encadrés par des professionnels, et limités à 20 personnes maximum. Leur concept s’appelle Summer Fit. Les entraînements proposés seront accessibles à tous les niveaux, et se concentreront sur le renforcement musculaire. Pour le coach sportif Alexis Aquilina, il s’agit de faire du sport de manière conviviale, tout en pouvant être dans la recherche de la performance. Il remarque d’ailleurs que « de plus en plus de gens veulent des exercices efficaces pour répondre à des objectifs toujours plus exigeants. On voit qu’il y a une recherche de résultats ultra rapides. Beaucoup me demandent de perdre dix kilos en trois semaines, mais c’est infaisable ! » Pour lui, chacun doit respecter son rythme : « Nous sommes là pour encadrer les personnes, de façon à ce qu’ils exécutent bien les exercices. Ensuite, chacun y met l’intensité qu’il souhaite. » Alexis Aquilina explique que « la bonne pratique, pour atteindre ses objectifs de perte de poids ou de prise de masse, est trois à quatre séances par semaine, en laissant un jour de repos au corps entre chaque séance. » Les séances de sport de ces deux professionnels tourangeaux se réalisent sans matériel, sauf peut-être des TRX (sorte de sangles avec des poignées), des sacs de frappe, des cordes à sauter et des haltères, qu’ils sont en mesure de fournir pour réaliser des exercices fonctionnels. Les cours durent une heure. Des créneaux seront mis en place le matin à 7 et 8 heures et le soir à partir de 19 heures, ainsi que le week-end. Un questionnaire a été mis en ligne par les coachs pour connaître les tranches horaire qui seront les plus judicieuses pour tout le monde. Les cours débuteront lundi 29 mai. Il faut compter 5 euros pour une séance. Il n’y a plus qu’à espérer que de beaux jours sont devant nous, car pour cause de pluie, tout peut tomber à l’eau !

    " Nous sommes là pour encadrer les personnes, de façon à ce qu’ils exécutent bien les exercices. Ensuite, chacun y met l’intensité qu’il souhaite. "
    Alexis Aquilina, coach professionnel

    Infos

    Plus de renseignements sur la page Facebook de Summer Fit – Tours.

    Les Brèves

    • Des cours en plein air à Joué-lès-Tours le 18 juin

      Le coach professionnel Alexis Aquilina est également organisateur pour d’autres événements sportifs, comme celui du dimanche 18 juin, réalisé en partenariat avec Radical Fitness et l'hôtel Mercure, à Joué-lès-Tours. Là aussi, des cours en plein air seront dispensés, comme la « dance aéro », la « mégadanz » ou encore le « fight do combat ». En tout, 22 cours seront donnés, de 10 heures à 18 heures, par dix coachs diplômés. Le pass pour la journée coûte 10 euros. Il donne aussi accès à des cours en salle, pour des séances qui nécessitent plus de matériel, comme pour le « factor F » (circuit training et sangles), le « power » (musculation et résistance), le « kimax » (combat et sac de frappe), le « ubound » (trampoline) ou encore le « topride » (vélo indoor). Pratique : 10 euros. À l’occasion de la fête des pères, gratuit pour tous les papas. Dimanche 18 juin, sur le parking de l’espace Malraux, devant l’hôtel mercure, allée André Malraux à Joué-lès-Tours.

    Sport en bref

    Les Brèves

    • La montée et plus sur la table

      Tennis-de-table

      Les joueuses du Tennis de Table de Joué-lès-Tours voulaient terminer en marquant les esprits. Elles ont parfaitement réussi leur pari sans trembler. Certes la montée en Pro A était acquise et le titre de champion ne pouvait pas leur échapper. Il restait à marquer l’histoire et à réussir une saison parfaite sans concéder la moindre défaite. C’est chose faite après cette quatorzième rencontre et un succès entaché d’un seul revers en double.

      Les Jocondiennes ont ainsi relevé le défi et inscrit une des pages les plus glorieuses des annales du club. On savait déjà que le TT Joué-lès-Tours retrouverait le Top 7 national… mais là, inutile de préciser que c’est fait avec la manière, et quelle manière !

    • La der chez le président !

      Football

      Le match contre le Havre, le dernier à domicile, est à oublier. Le Tours FC n’a pas su conserver les valeurs qui lui ont permis de sauver sa tête. Mais comment leur faire des reproches après la longue bataille menée avec le succès que l’on sait ? Cette débauche d’énergie, de concentration, d’abnégation souvent, ont pesé et la contre-performance est avant tout à mettre à l’actif de ce soulagement collectif même si on imagine que le discours d’avant-match n’a pas été distillé dans ce sens.

      La saison se termine sur le terrain et s’accélère dans les bureaux. On retiendra pour l’anecdote que la saison se termine, vendredi, sur l’île de beauté, sur les terres du président du Tours FC à qui l’on reproche souvent de ne pas vivre la vie tourangelle avec plus d’appétit. Un reproche qui peut s’entendre, même si on devrait plus se focaliser sur son activité au profit du TFC et ses résultats sur le terrain de sa gestion. La gestion justement, il en sera question bientôt avec le passage devant la DNCG. Espérons que cette étape ne retardera pas le chantier indissociable de l’intersaison pour compenser les départs et se préparer à un nouveau championnat. Ce fut le cas l’année dernière avec les effets que l’on connaît.

    • Le CTHB pour se placer

      Handball

      La défaite à l’extérieur face à Toulon n’était pas spécialement au programme. Comme souvent, la rencontre a basculé dans les derniers instants. Les filles du CTHB auront pour autant l’opportunité de renverser la situation à domicile vendredi pour tenter de se positionner au mieux dans ce classement final du championnat.

      Pour le CTHB, après une saison très positive et un nombre conséquent de joueuses sur le flanc, ces rencontres de classement, essentiellement honorifiques, sonnent comme une série de matches de gala. Pourront-elles se mobiliser vendredi pour saluer leur public et gravir quelques marches jusqu’à éventuellement une cinquième place ? Le terrain parlera mais, quoi qu’il en soit, ces dernières journées de positionnement n’entacheront pas le parcours de la saison.