Les Brèves

    Xavier Mathias au Festival des Roses de Chédigny

    Rencontre

    La 12e édition du Festival des Roses attend pour le week-end du 27 mai plus de 60 exposants pour 15 000 visiteurs et de nombreuses conférences. Une belle vitrine pour ce Village Jardin où la permaculture a une place de choix depuis que Xavier et Yolèle Mathias y sont installés.

    Par Aurélie SCHNEL

    En France, 10 % des terres sont irrémédiablement polluées par les métaux lourds. Les sols sont appauvris et nos assiettes meurtries. Pour Xavier Mathias, observer la nature au fil des saisons, la contempler et s’en inspirer est une évidence. Lorsqu’il pose ses valises à Chédigny naît un vaste projet d’installation bio largement soutenu par la municipalité dont l’aide est toujours indispensable. Le « maître à planter » compte aujourd’hui près de 300 variétés de légumes oubliés ou rares dans son potager du Champ de Pagaille. Poire de terre, glycine tubéreuse, cannas comestibles, salade cardamine, chervis, arroche, cardon, oca et autres ont retrouvé le chemin de nos assiettes. Ici, c’est la diversification des espèces qui se fait à outrance ! La nature est dotée d’une diversité incroyable, « il n’y a qu’à se baisser pour manger sain ». Non, le bio n’est pas une corvée et n’est pas plus compliqué que le reste, au contraire. « Je ne me vois pas utiliser un produit chimique, je n’en ai pas envie ! À nous ensuite de tolérer de la perte et d’essayer d’en vivre ! ». Le pari est réussi puisque de nombreux chefs étoilés se fournissent chez lui, notamment Bernard Charret des Chandelles Gourmandes à Larçay. Mais son travail ne s’arrête pas là, car sa volonté ultime est de pouvoir transmettre son savoir. Alors, il écrit. Xavier est l’auteur de nombreux ouvrages sur les plantes potagères et il participe régulièrement à des revues botaniques telles que Rustica. Il enseigne également et assure la formation continue au Potager du Roi à Versailles et est consultant potager au Domaine de Chaumont-sur-Loire. Son niveau d’exigence est élevé et son but aujourd’hui est de continuer à se faire plaisir, chercher encore de nouvelles variétés. Pour Xavier, l’avenir de son travail sera assuré « quand tout ceci sera dans les jardins des particuliers, quand les gens pourront redécouvrir au quotidien le vrai goût des légumes ». Il ne nous reste donc qu’à cultiver « le plaisir de faire de beaux jardins, réversibles, harmonieux, productifs dans la mesure de nos besoins et surtout propices au rêve et à l’évasion ».

    Xavier Mathias est une raison de plus de venir assister au célèbre Festival des Roses de Chédigny où il sera présent, donnera des conférences et participera à l’inauguration de l’authentique jardin de Curé du XIXe siècle recréé par la municipalité.

    Cette 12e édition du festival s’inscrit pleinement dans le nouveau thème des Saisons Culturelles initiées et coordonnées par la Mission Val de Loire qui a sélectionné Chédigny comme lieu incontournable.

    Pratique

    • Festival des Roses de Chédigny, les 27 et 28 mai 2017 de 10h à 19h. Entrée 2€ (gratuit pour les moins de 18 ans), 02 47 92 51 43, www.chedigny.fr.

    • Xavier Mathias, Les Saules, 37310 Chédigny, 02 47 92 56 55, www.lechampdepagaille.fr.

    Les Brèves

      Zoom sur...

      Les Brèves

      • Quand la musique entre au musée

        Finis les musées silencieux où l’on ne peut entendre que les chaussures qui couinent sur le parquet. Grâce à la musique et à la danse, les tableaux s’animent et prennent une tout autre dimension. L’ouïe dialogue avec la vue et le musée prend vie. Le Musée des Beaux-arts de Tours vous donne rendez-vous avec ce nouveau concept qu’est la « sonographie muséale ».

        Ce projet, mis en place depuis 7 ans, regroupe le Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours et le Musée des Beaux-Arts qui participent ensemble aux échanges initiés par FRAME (French & American Museum Exchange). Voilà une belle manière de faire vivre les collections tout en attirant un nouveau public. Les étudiants du CRRT et de Jazz à Tours réalisent des performances musicales au milieu des œuvres, instaurant un dialogue entre les arts. Il est évident que le spectacle vivant joue un rôle déterminant dans la vie du musée. Nous voilà donc immergés dans une atmosphère, et quelle atmosphère ! Poésie et magie transforment le musée qui se fait théâtre où les émotions sont à leurs apogées. La musique a un impact émotionnel fort et apporte une réelle plus-value esthétique aux œuvres présentées.

        Pratique

        Musée des Beaux-Arts de Tours, 18 place François Sicard. RDV le 20 mai et le 10 juin de 14h30 à 16h30. Le dimanche 11 juin à 16h, les élèves du Centre d’Études Supérieures de Musique et de Danse Poitou-Charentes donneront un concert. Infos et réservations au 02 47 05 68 73, www.mba.tours.fr ou sur la page Facebook