Les Brèves

    Le château de la Côte dévoile ses charmes

    Visite exceptionnelle

    Le château de la Côte à Reugny ouvre exceptionnellement ses portes pour notre plus grand plaisir. Venez découvrir avec le Pays Loire-Touraine cette demeure privée aux charmes Renaissance qui a notamment abrité de nombreux maires de Tours au fil de ses 500 ans d’existence.

    Par Aurélie SCHNEL


    Situé à flanc de coteau, dominant la vallée de la Brenne, à Reugny, le château de la Côte est une propriété privée fermée toute l’année à la visite. Exceptionnellement, les propriétaires, en partenariat avec Le Pays Loire-Touraine, ont décidé d’ouvrir leur foyer le temps d’une journée pour vous faire découvrir ce bijou de la Renaissance ligérienne. Anne et Hughes de Lencquessaing sont très attachés à leur patrimoine récemment acquis qu’ils cherchent à préserver malgré les difficultés d’entretien que cela représente et seront ravis de vous faire partager leur vie de château le temps d’une visite.

    Le château Renaissance qui nous est parvenu a été érigé entre 1500 et 1510 sur les fondations d’un ancien manoir médiéval, pour Jean de la Rüe, secrétaire de la Chambre des Comptes de Bretagne de Charles VIII. Le château est à nouveau transformé en 1529 par son fils, Marc de la Rüe, maître des requêtes à la Chambre des Comptes de Bretagne, et maire de Tours en 1535, date à laquelle le château est acheté par la famille Forget, dont Jean sera lui aussi maire de Tours en 1598. Le château reste peu dans la même famille et est très régulièrement racheté. Ainsi en 1669, 1711, 1721, 1760 et 1763, le château passe successivement aux mains des familles Rouillé, Chastellain, Réal, de la Martellière (dont Charles-Jacques, mousquetaire du roi Louis XV), Chaban, Valleteau de Chabrefy, Piteurs-Hiegaerts ou encore Warenghien de Flory.

    Construit à la même époque que les châteaux de Villandry et de Valmer, avec lesquels la Côte a beaucoup de similitudes architecturales, le château présente deux corps de logis en équerre agrémentés d’un pavillon carré et d’une tourelle d’angle cylindrique. Il est complété par une chapelle à oratoire ogival et voûtes à nervures érigée vers 1560 et éclairée de magnifiques vitraux. Au XVIIIe siècle, l’ensemble fut agrémenté d’un portail monumental et en 1712 d’un large vivier que les propriétaires ont entrepris de restaurer. L’ensemble monumental est ceint d’un vaste jardin en terrasse clos de murailles à tourelles, d’un puits de la Renaissance et d’un imposant pigeonnier déjà présent dans les archives de 1597 et constitué de 1 100 boulins (lieu de vie d’un couple de pigeons). À cela s’ajoute un bel ensemble troglodytique renfermant une douzaine de caves. Le domaine est classé monument historique depuis 1989, et pour cause !

    Votre guide-conférencière, Anna Brisson, ne manquera pas, pour cette visite exceptionnelle, de vous présenter de nombreux documents d’archives.

    Pratique : Cette visite exceptionnelle est organisée par le Pays d’Art et d’Histoire Loire-Touraine. Il n’y aura qu’une seule date : le 22 juillet à 16h. Tarif : 6€ / pers, gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les personnes en situation de handicap. Rendez-vous sur le parking allée de la Côte (entre Reugny et Chançay). Réservation obligatoire auprès de l’Office de Tourisme du Pays de Vouvray : 02 47 52 68 73. Le château ouvrira également ses portes pour les Journées du Patrimoine.

    Les Brèves

      Zoom sur...

      Les Brèves

      • Dans les vignes à la lueur d’une ginette

        Voilà un rendez-vous original ! Aimée Boisantin, Tourangelle de 87 ans vous accueille dans sa loge de vigne. Assis auprès d’elle, là où Bacchus règne en maitre, vous allez remonter le temps car Aimée à tout vu et rien ne lui a échappé. Le théâtre de la Jeune Plume et la Mairie de Bourgueil sont heureux de vous présenter "Les loges de la Vigne", un spectacle original au cœur du terroir.

        C’est l’été, dans les vignes la nouaison touche à sa fin, les baies se chargent en couleur et en sucre. La journée a été chaude. Aimée Boisantin, tourangelle de 87 ans, fille de tuffeau et amante de Bacchus vous attend sur le seuil de sa loge de vigne, ce petit abri traditionnel du vigneron, caché au cœur du vignoble. Elle en a vu de toutes les couleurs et a moult raconteries à vous faire. Alors prenez place autour de sa table éclairée à la lueur d’une simple ginette hors d’âge et laissez-vous entrainer dans son récit des temps passés. Attention, son franc-parler et son accent bien tourangeau vont vous décontenancer. Promis juré, le Bourgueil sera à température et, si votre tête lui revient, peut-être allez-vous pouvoir en goûter. Plus qu'un spectacle, c'est une soirée insolite dans un cadre charmant.

        Pratique

        Rendez-vous à Bourgueil les 20, 21, 22, 24, 25, 27, 28 et 29 juillet à 20 h 30 ; les 23 et 30 juillet à 18 h 00. Adresse communiquée lors de la réservation. Tarif unique de 13,00€ / pers. Réservation indispensable au 02 47 58 96 58 - Le spectacle est déjà presque complet, ne tardez pas à réserver surtout qu’une loge de vigne, c’est petit ! (20 pers. Max)