Le clin d'oeil

Les Brèves

    Des vœux… et un coup de jeune !

    On y était

    François Bonneau, le président de la Région Centre-Val de Loire, avait comme chaque année tenu à exprimer ses vœux. Une année particulière, car 2017 aura été l’année de la prise en main pleine et entière de nouvelles compétences régionales, les transports et l’économie par exemple. Cette tribune devant une salle pleine avait aussi pour ambition de porter un message fort : « faire de 2018 l’année de la jeunesse ! En 2018, nous remettrons près de 300 000 pass aux jeunes de 18 à 25 ans, facilitant ainsi l’accès à la culture. » La collectivité souhaite aussi « le développement progressif des salons de l’emploi » sur l’ensemble du territoire national, sans oublier « la préparation concertée et l’adoption du Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation pour rendre plus forte et plus attractive l’offre de nos universités et en facilitant l’accès au plus grand nombre ». 

    Les Brèves

      Les Brèves

        Stationnement gratuit jusqu’à nouvel ordre à Tours

        DERNIÈRE MINUTE

        Le Maire de Tours, Christophe Bouchet, a décidé de suspendre la mise en place de la réforme du stationnement mise en place dans la ville depuis le 1er janvier dernier. En cause ? « Un fonctionnement insatisfaisant car complexe, peu lisible et source d’erreurs. » La gratuité est donc désormais mise en place jusqu’à ce qu’une autre solution soit trouvée. Cela pourrait prendre de deux à six semaines. 

        Les Brèves

          LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

          Les Brèves

          • 300

             C’est le nombre de panneaux routiers à changer suite à l’annonce, à l'issue du comité interministériel de la sécurité routière mardi 9 janvier, par le 1er Ministre Edouard Philippe, de baisser la vitesse sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central de 90 à 80 km/h. Une mesure qui prendra effet à compter du 1er juillet prochain. Et la facture s’annonce salée : le changement de ces panneaux devrait coûter entre 25 et 30 000€. L’État devrait prendre en charge la totalité de ces frais. 

          En direct

          Les Brèves

          • Pas de répit pour le Centre LGBT

            Discriminations

            L’augmentation de la fréquentation des permanences d’accueil et d’écoute du centre LGBT de Touraine s’est maintenue en 2017 à un rythme élevé. En 2016, l’association réalisait 1 070 visites. En 2017, l’association a reçu 1 353 visites, soit une nouvelle hausse de 26 %. Depuis la création de ses permanences en 2012, l’association est ainsi passée de 70 visites à 1 353 visites par an. Pour les bénévoles du centre, ces chiffres témoignent de la reconnaissance de leur « travail d'écoute ». Cependant, ils reflètent également de « l'isolement des personnes LGBT ». Les moyens matériels de l’association sont aussi au cœur des préoccupations, avec « un questionnement quant à la capacité matériel pour recevoir jusqu’à 30 personnes lors d’une permanence. » 

          • Le procès de sa compagne repoussé

            Mort de Gonzague St Bris

            Alice Bertheaume, la compagne de Gonzague Saint Bris, devait comparaître la semaine dernière devant le tribunal correctionnel de Lisieux après l'accident de voiture survenu dans cette région en août dernier. En excès de vitesse et sous l’emprise de l’alcool, elle était au volant du véhicule, qui est sorti de route après un virage puis a percuté un arbre. Une collision qui a coûté la vie à son mari, assis au siège passager. Finalement, le procès aura lieu le 15 mai, car Alice Bertheaume a demandé un report pour mieux préparer sa défense. 

          • Lancement de la Fédération des Aveugles

            Association

            À l’occasion du lancement de son antenne située à Tours, la Fédération des Aveugles Val de Loire organise, le 23 janvier à 20 heures au Petit Patrimoine, un dîner à l’aveugle (sur réservations). Les yeux bandés, plongés dans le noir, les invités ne verront qu’avec leurs papilles. De quoi sensibiliser les personnes voyantes sur ce handicap. La fédération mettra également en place de nombreuses autres activités (voyages, conférences, ateliers de lecture et d’écriture...) intégrant les déficients visuels. 

          • Zoom sur la 1re Nuit de l’Orientation

            Événement

            La découverte des métiers grâce à des échanges directs avec des professionnels. C’est l’ambition de la 1re Nuit de l’Orientation qui se déroulera jeudi 1er février, de 17h à 21 heures, à l’Hôtel de Ville de Tours. Organisée par la CCI Touraine, cette manifestation est destinée aux collégiens, lycéens et étudiants. Au cœur de l’événement, l’espace Speed Dating des Métiers permettra de rencontrer durant sept minutes, 75 professionnels issus de 22 secteurs d’activités. L’espace Orient’Express permettra de bénéficier d’échanges individuels avec les conseillers d’orientation. Sur l’espace digital, les jeunes pourront tester leurs centres d’intérêt et motivations. Des ateliers se dérouleront toute la soirée sur le thème de la recherche de stages, animés par le Bureau Information Jeunesse. Un espace sera également dédié à l’alternance, mode de formation alliant théorie et expérience en entreprise ; les CFA du département y seront représentés. Un autre espace accueillera les personnes en situation de handicap. Par ailleurs, la technologie sera de la partie avec des démonstrations numériques : caméras 360° et drones grâce à Visadrone, objets connectés autour de l’habitat intelligent au profit de la e-santé grâce à Objet Domotique, imprimantes 3D avec la Grange numérique... Enfin, l’entreprise locale Cléopâtre contribuera à faire de cette soirée un espace ludique avec un atelier « slime » ! L’accès est gratuit pour les jeunes et leur famille. 

          On y était

          Les Brèves

          • Tupperware : Les négociations continuent

            Les salariés de Tupperware étaient à nouveau mobilisés dans les rues la semaine dernière pour revendiquer des conditions de licenciement plus décentes. Six d’entre eux, accompagnés d’élus locaux, ont ensuite été reçus, vendredi 12 janvier, au ministère de l'Économie et des Finances à Paris Bercy par un délégué interministériel. Ils se sont dits satisfaits d'avoir été entendus. La table des négociations, avec la direction de l'entreprise, a ensuite été ouverte à la Préfecture d’Indre-et-Loire, mardi dernier. Les éléments résultants de cette négociation n’ont pas encore été communiqués à l'heure où nous écrivons ces lignes.