LE CLIN D'OEIL

Les Brèves

    « COGITER » ENSEMBLE POUR ROUVRIR LE BATEAU IVRE

    Souvenez-vous : en 2007, la Région Centre-Val de Loire et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) ont arrêté de verser des subventions (environ 30 000 €) au Bateau Ivre, salle privée de spectacle à Tours. La structure a fermé en 2011, faute de pouvoir continuer financièrement et matériellement, des travaux étant à réaliser. Depuis, le collectif Ohé du Bateau œuvre, voire bataille, pour rouvrir la fameuse salle. Il l’a notamment rachetée il y a deux ans pour 270 000 €.

    Une concertation en novembre

    Cette année, les choses semblent s’être accélérées. En janvier dernier, la scène du Bateau Ivre a vu se dérouler des enchères pour 75 œuvres d’art offertes par des artistes locaux. Les enchères ont totalisé plus de 18 000 €, l’idéal pour les travaux de la salle de spectacles car cette dernière s’est évidemment détériorée en dix ans d’inactivité... La semaine dernière, 55 plâtres, décor du Bateau Ivre, ont été vendus pour plus de 5 000 €.

    Le collectif Ohé du Bateau se penche maintenant sur la réouverture de la salle, prévue en 2019. Les sociétaires et non-sociétaires de la Scic Ohé sont invités à une « cogitation collective », le 5 novembre, afin de définir les besoins et les attentes des artistes et des futurs utilisateurs de la salle. ?

    Les Brèves

      LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

      Les Brèves

      • 0?%

        C’est l’évolution de la taxe d’habitation à Tours entre 2017 et 2018, d’après le site impots.gouv.fr. Le taux communal reste de 22,42 %. En Indre-et-Loire, la majorité des communes n’ont pas changé leurs taux. Néanmoins, certaines voient leurs taux augmenter, comme à Saint-Avertin (+3,3 % entre 2017 et 2018), Druye (1,1 %) et encore Saint-Épain (0,9 %). Seule commune à tirer son épingle du jeu et à connaître une baisse de sa taxe d’habitation ? Cigogné, dans le canton de Bléré (-0,7 %).

      EN DIRECT

      Les Brèves

      • Biche, ô ma biche

        Indre-et-Loire

        Au printemps dernier, une famille de la commune de Continvoir a recueilli un faon blessé. Aujourd’hui, elle souhaite adopter l’animal soigné mais il faut remplir plusieurs conditions, notamment avoir un certificat de capacité, une autorisation, et créer un enclos sécurisé. Pour réaliser ce dernier, qui coûte plus de 5 000 €, la famille a lancé un appel aux dons jusqu’au mois de novembre. Pour participer, il faut envoyer un mail à gigidu37420@hotmail.com.

      • LE RN LANCE UNE SECTION JEUNE

        Indre-et-Loire

        Le Rassemblement National (ex-FN) tente de créer une section « jeunes » en Indre-et-Loire. Le parti a nommé une étudiante en droit de 19 ans à la tête de ce mouvement nommé Génération Nation 37. Encartée depuis l’âge de 17 ans, la jeune femme a pour rôle de donner envie de militer aux jeunes, encartés ou non, qui figurent dans la liste du RN. L’objectif final ? Fédérer pour la campagne des élections européennes de 2019.

      • DÉFIER LE VIH EN 48H

        Tours

        Un premier Hackathon du VIH, baptisé VIHACK, va être lancé les 29 et 30 novembre prochains à Tours. Pendant ces deux jours, les participants (soignants, développeurs, patients...) vont réfléchir à plusieurs thématiques telles la consultation à distance, l’identification des structures de dépistage dans la région Centre-Val de Loire et encore l’amour et la sexualité. Le but est d’améliorer les connaissances sur l’infection et sur les enjeux sociétaux qu’elle soulève ; rappelons qu’environ 900 personnes vivant dans notre région ignorent leur séropositivité. 

      • À PLUS DANS LE BUS !

        Tours

        Dès vendredi, les bus bleus et rose Ouibus du groupe SNCF vont rouler sur de nouveaux itinéraires à partir de Tours. Tous les week-ends, il va être possible de se rendre à Clermont-Ferrand, Lyon, Grenoble, Laval et Le Mans par ce biais. Dans le même temps, une carte de réduction pour les 12-25 ans est lancée.  

      • PÉDALER POUR LE CLIMAT

        Tours

        Samedi dernier, environ 1 200 Tourangeaux ont de nouveau marché pour le climat. Leur mot d’ordre ? « Il est encore temps de sauver la planète ». L’événement a également permis d’annoncer une autre manifestation, la Vélorution de Tours, le 17 novembre.

      Les Brèves

        LES NOURRITURES ÉLÉMENTAIRES : RABELAIS DANS LA PEAU

        Les Nourritures Élémentaires, festival du vin et des idées, revient pour une quatrième édition à Chinon, dans une dizaine de lieux de la ville et alentour. C’est le corps, qui sera cette année ausculté sous toutes les coutures par le stéthoscope rabelaisien. À dire vrai, l’examen clinique sera loin d’être seulement médical puisque, comme pour les thèmes des éditions précédentes (le rire, la guerre…), seront invités à cette autopsie l’art, la littérature, la musique, les sciences humaines…

        Le corps, une évidence

        C’est tout l’intérêt de ces rencontres de quatre jours pleines de surprises, organisées par Mathilde Boulo-Dutour, en étroite collaboration avec le syndicat des vins de Chinon. « Il s’agit de suggérer des ponts entre l’œuvre de Rabelais et ses différentes disciplines et de laisser le public trouver les résonances avec le monde contemporain » résume Mathilde Boulo-

        Dutour. Et les ponts sont de toute nature : des conférences, bien sûr, mais aussi des interventions artistiques, y compris chorégraphiques, qui s’imposaient pour traiter de ce thème. Un thème qui, lui aussi, était évident, comme le rappelle Stéphan Geonget, spécialiste de la littérature de la Renaissance et intervenant programmé : « Des géants aux "corps parfaits" en passant par le corps mis en morceaux, ou la sexualité, le corps est incontournable chez Rabelais ».

        Il va de soi qu’on ne saurait parler du corps sans qu’il soit question de son irrigation. Aussi le festival sera t-il ponctué de dégustations de vins de Chinon et d’un parcours chez les cavistes locaux. Le banquet final, toujours très soigné et surprenant, sera le moment de concrétiser l’objectif des organisateurs : « unifier le corps et l’esprit ». ?

        Les Nourritures Élémentaires

        Du 1er au 4 novembre à Chinon ;

        Gratuit, sauf repas et projection.

        www.lesnourritureselementaires.fr/

        Facebook : Les Nourritures élémentaires.

        Les Brèves

          TOPS & FLOPS

          Les Brèves

          • TOPS

            Touraine extrême

            Dimanche dernier, la première édition de la course Frappadingue de Tours a attiré 1 600 joyeux tourangeaux. Déguisés de toutes les couleurs et plein de bonne humeur, ils ont bravé des obstacles dans la boue et au-dessus du Cher sur 12 km.

            Saperlipopette !

            La 2e édition des 24 Heures de Tours s’est tenue la semaine dernière. L’objectif ? Parcourir le plus de km possibles sur un vélo fixe pendant 24 heures. Chaque km se transforme en euro reversé à l’association Sapeurs-Lipopette qui soutient les enfants de l’hôpital Clocheville. Cette année, près de 2 000 € ont été collectés. Une jolie somme pour faire rêver les plus petits.

            L’aura viticole

            Raimonds Tomsons, Letton d’origine mais surtout meilleur sommelier d’Europe, a dégusté des vins AOC Touraine, AOC Touraine Amboise et AOC Touraine Chenonceau, à l’aveugle.

            Il a également découvert plusieurs caves et domaines viticoles tourangeaux. Une belle mise en avant pour les appellations du territoire ! 

          • FLOPS

            Moteur, ça tourne... plus

            À la fin de l’année, les 5 policiers municipaux à moto de Tours ne circuleront plus. Cette décision ferait suite à un déficit de management. Mais qui interviendra rapidement en cas de rodéo dans les rues ou en renfort en cas de problème majeur ?

            À peine stupéfiant

            En une semaine, du 4 au 10 octobre, la gendarmerie et la police ont relevé sur les routes du département un total de 338 infractions. Si en majorité ces dernières concernent une vitesse excessive, 27 d’entre elles concernent la conduite sous stupéfiants... Un nombre assez énorme étant donné que le mois dernier, sur trente jours, 67 infractions du genre avaient déjà été relevées.

            Dans la rue

            D’après l’association Chrétiens-Migrants, 20 à 30 personnes dont la moitié d’enfants demandent un hébergement à Tours chaque soir. Mais le 115 n’a plus de place. « La situation est dramatique », affirme l’association dont le local d’accueil déborde. Aujourd’hui, elle n’a plus que 3 semaines de trésorerie pour mettre à l’abri les familles.

          DERNIÈRE MINUTE

          Les Brèves

          • La ligne d’arrivée de la Nascar

            Depuis 2012, le parc des expos de Tours accueille les courses automobiles Nascar. Mais l’an prochain, l’événement devrait s’achever, le contrat liant l’organisateur de la course et Tours-Événements (qui gère le parc expo) prenant fin. Selon les Écologistes, il s’agit d’une bonne nouvelle : chaque année, depuis 2015, la course était en déficit. Au total, cette manifestation coûte un million d’euros d’argent public.

          ILS ONT DIT

          Les Brèves

          • Association La Ville au cœur, Joué-lès-Tours

            « En ce début d’octobre, la rentrée du commerce jocondien est plutôt contrastée. Les habitants le constatent tous les jours : il y a en fait peu de vrais nouveaux commerces. (...) Il s’agit surtout de placements de commerces au sein de la ville, voire même malheureusement de quelques fermetures.(...) D’autres sociétés déménagent en zone d’activités. »

          • François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire

            « Avec le décès de Jean Delaneau, c’est une page de l’histoire de notre région qui se tourne. Il aura servi la Touraine et la région toute sa vie, et ce, depuis les années 60. Il aura été le Président du Conseil régional et du Conseil général, mais il aura aussi consacré son énergie à défendre les collectivités territoriales au Sénat dont il aura été le vice-président. »