LE CLIN D'OEIL

Les Brèves

    LE CHU DE TOURS RISQUE-T-IL D'ÊTRE DÉCLASSÉ ?

    Santé


    À la fin du mois d’octobre, plusieurs élus se sont inquiétés de l’avenir du CHU de Tours, seul établissement du genre en région Centre-Val de Loire. D’ici 2025, des travaux estimés aujourd’hui à 320 millions d’euros sont programmés afin de créer un nouvel hôpital moderne. « Pourtant, il apparaît que son avenir pourrait être compromis par une réflexion consistant à limiter à 12 le nombre de CHU en France », souligne Jean-Gérard Paumier, le président du Département d’Indre-et-Loire. Et le CHU de Tours se situe à la 12e position à l’heure actuelle...

    L’enjeu de l’accueil

    Un rapport de la Cour des Comptes souhaite effectivement favoriser les activités de soins et de recherche dans les cinq à dix plus gros établissements. Le risque, selon Jean-Gérard Paumier ? La fragilisation « possible » de l’établissement tourangeau. Mais cette inquiétude n’est pas partagée par tous, à l’instar du député Philippe Chalumeau : « Non, notre CHU n’est pas en danger, et ce n’est pas un rapport de la Cour des comptes qui va déstabiliser quoi que ce soit, ou déclasser notre CHU », affirme-t-il avant de préciser que l’établissement doit tout de même construire son avenir humain et financier. Le principal enjeu du chantier en cours concerne l’accueil et la gestion des flux, notamment dans le service des urgences. Pour l’instant, le CHU continue d’avancer dans sa démarche de création d’un environnement apaisant pour les patients. Jeudi prochain, des plafonds lumineux seront installés dans les sas des blocs opératoires de Clocheville et de Trousseau. 

    Les Brèves

      EN DIRECT

      Les Brèves

      • XAVIER DATEU À L’ASSAUT

        Municipales 2020

        En début de semaine, Xavier Dateu, Conseiller départemental UDI de Tours Nord et ancien adjoint aux sports, a déclaré être candidat à la mairie de Tours en mars 2020. Déjà candidat pour succéder à Serge Babary il y a un an, il avait alors réalisé un score à égalité avec Christophe Bouchet, ce dernier étant élu au privilège de l’âge. Pour l’heure, son programme n’est pas détaillé mais Xavier Dateu se positionne contre la dépense de 30 millions d’euros pour la salle Grenon et propose un référendum à propos du tracé de la deuxième ligne de tramway. 

      • LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES !

        Tours’nman

        Combien y aura-t-il de concurrents pour la 2e édition du Tours’nman ? L’événement est prévu le dimanche 16 juin 2019 avec plusieurs parcours. Deux sont déjà ouverts aux inscriptions, le XXL (3,8 km de natation dans le Cher, 180 km de vélo en bord de Loire et 42,195 km de course sur les rives du Cher) et le L (la moitié du XXL). L’année dernière, 1 300 personnes ont participé.

      • UN 17 NOVEMBRE TOUT BLOQUÉ ?

        Indre-et-Loire

        Depuis quelques semaines, des appels à bloquer les routes de France, le 17 novembre, sont lancés sur les réseaux sociaux. Dans notre département, plusieurs communes pourraient être impactées, dont Tours et Loches. Ce mouvement symbolise la colère due à la hausse des carburants.

      • TEST D'UN PÉAGE SANS BARRIÈRE

        Tours-Nord

        Sur l’autoroute A10, à la sortie 19, le péage de Tours-Nord comporte une nouveauté ; les voitures peuvent passer dans une voie sans barrière. Certes, pour l’heure, seuls les techniciens peuvent l’emprunter, à 50 km/h maximum, mais la voie devrait être ouverte à tous les automobilistes pendant l’année 2019. Pour y passer, il faudra s’abonner au système de télépéage ou télécharger une application, en cours de conception, qui enregistre la plaque d’immatriculation.

      • OVOCYTES : VERS LA PÉNURIE ?

        Indre-et-Loire

        La situation préoccupe les professionnels comme les 110 couples en attente d’avoir un enfants : en 2017, seules 29 femmes ont donné leurs ovocytes au Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme (CECOS) de Tours, seul centre agréé dans la région. Ce don de gamètes est anonyme, gratuit et ouvert à toutes les femmes de 18 à 37 ans en bonne santé. Mais il n’y en a pas assez. En Centre-Val de Loire, six enfants sont nés grâce à un don d’ovocytes.

      • ASSURÉ D’ÊTRE RECRUTÉ

        Tours

        Le Forum de recrutement Banque Assurance, initié par Pôle emploi, fête sa 10e édition jeudi 15 novembre, aux Halles de Tours. Une table ronde sur les métiers de la banque et de l’assurance, des témoignages de salariés et un job dating vont s’y dérouler toute la journée. Environ 200 personnes sont attendues, mais pour cela, il faut s’inscrire au préalable et obtenir une invitation.

        Plus de renseignements sur pole-emploi-centre.fr

        et au 02 47 66 09 87

      • SORTEZ ÉCLAIRÉS !

        Tours

        L’hiver est là et la nuit tombe plus tôt. Il est donc vital, pour les cyclistes, d’être vus. Le collectif Cycliste 37 et Tours Métropole Val de Loire ont donc lancé une campagne de sensibilisation pour un bon éclairage des vélos, éclairage d’ailleurs obligatoire sous peine d’une amende de 11€. Il est également préférable d’enfiler un gilet rétro réfléchissant pour encore plus de sécurité. Pour en savoir plus et rencontrer le collectif tourangeau, rendez-vous le samedi 10 novembre et le jeudi 22 novembre, entre 16h et 19h, sur la place de la gare de Tours.

      • LAURENT JUBERT EN PLEINE TEMPÊTE

        Route du Rhum

        Dimanche dernier, les skippeurs de la Route du Rhum se sont élancés de Saint-Malo, en Bretagne. Mais, après un départ compliqué, le kinésithérapeute tourangeau Laurent Jubert a dû se réfugier à l’Aber Wrac’h, en Bretagne toujours, le temps que la tempête passe. Lâché par un sponsor, le skipper et son projet, Le Souffle Court, ont désormais un déficit de 80 000 € dans leurs budgets. La Ville de Tours a décidé de prolonger son soutien en lançant un appel aux dons pour aider Laurent Jubert dans son périple et regonfler ses voiles. Elle a notamment versé, en début de semaine, 10 000 € au skipper. L’enjeu est de taille puisque l’aventurier court pour le Mois sans Tabac. Chaque jour, pendant le mois que va durer sa traversée jusqu’en Guadeloupe, il va publier une vidéo comparant des efforts avec ceux d’un fumeur en passe d’arrêter. De quoi motiver les collectivités, les mécènes et les particuliers à participer !

      • YVES COPPENS TIENT CONFÉRENCE

        Saint-Aignan-sur-Cher

        Quelle chance ! Grâce à l’association culturelle Agora-sur-Cher, le célèbre paléoanthropologue Yves Coppens sera en conférence samedi 10 novembre, à la salle des Fêtes, à 15h30. Ce spécialiste a notamment découvert des fossiles d'australopithèques et a fait partie de l'excursion qui a permis de découvrir la fameuse Lucy, en 1974. Rien que ça ! Lors de sa conférence, il va donc aborder les lointaines origines de l’Homme. Une dédicace de ses livres (il en a publié une bonne quinzaine) est également prévue.

      • LA PISCINE VA ÊTRE DÉTRUITE

        Joué-lès-Tours 

        Ouverte depuis les années 1970, la piscine Jean Bouin a fermé à la fin du mois de septembre. Un taux de légionelles supérieur à la normal y a été relevé et les traitements n’ont pas corrigé la situation. Qualifié de vétuste, le bâtiment va finalement être détruit en 2019.

      LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

      Les Brèves

      • 170

        C’est le nombre de lots qui seront vendus aux enchères dimanche 11 novembre au Centre de création contemporaine Olivier Debré, à Tours. Issus de l’exposition Arts + Design #2, ils sont estimés de 50 à 50 000 € par la maison Rouillac. Les créations proposées proviennent essentiellement de collections privées et regroupent autant le mobilier que la peinture contemporaine à la gouache et la photographie.

      Les Brèves

        TOURS VEUT OUVRIR LES STRUCTURES CULTURELLES AU HANDICAP

        Au Tours du Handicap

        Pour la quatrième année consécutive, l’événement Au Tours du Handicap va permettre au grand public de découvrir l’univers du handicap. Après des thématiques telles que le sport, l’emploi et la mobilité, la culture est le fil rouge. « L’ignorance est, pour chacun d’entre nous, le plus sérieux problème du handicap français, estime Christophe Bouchet, le maire de Tours. L’enjeu de cette manifestation est pédagogique. » Elle débute le mardi 13 novembre, dès 18h30, avec un lancement à la salle polyvalente du Centre de vie du Sanitas. Ensuite, des visites « au toucher » et/ou sensorielles d’expositions, des projections de films accessibles à tous et encore des conférences vont jalonner l’événement pendant trois semaines, jusqu’au 30 novembre.

        Diffuser plus d’événements accessibles

        Aujourd’hui, même si de plus en plus de bâtiments deviennent accessibles aux personnes handicapées physiques et psychiques, le regard des autres peine à changer. Dans le secteur culturel et artistique, la situation est identique. Alors, depuis 2002, la mission Culture et Handicap de la Ville de Tours œuvre en coulisses. « Il faut convaincre les structures culturelles de s’ouvrir au handicap, précise Aurélie Ossadzow, conseillère municipale déléguée au handicap. Mais aussi convaincre les structures d’accueil de s’ouvrir à la culture. » Des réticences existent des deux côtés : de l’un, la mission se heurte à des problèmes techniques d’accueil des publics handicapés ; de l’autre, elle échange sur les peurs des personnes handicapées et des structures encadrantes. La mission Culture et Handicap possède également un rôle dans la diffusion des manifestations culturelles et artistiques dédiées au handicap ou ouvertes à un public en situation de handicap. « Il y en a de plus en plus, souligne-t-on au sein de la mission. Malheureusement, il n’existe pas de plateforme commune pour diffuser largement ces informations. » 

        Les Brèves

          TOPS & FLOPS

          Les Brèves

          • TOPS

            Le tabac, c’est tabou

            Ce mois-ci, c’est le Mois sans Tabac. Pour tous nous sensibiliser, le CHRU de Tours lutte contre la cigarette avec un stand d’information installé dans le hall de l’établissement, ce jeudi. À Bretonneau, l’unité de coordination en tabacologie reçoit environ 1 000 patients chaque année. Il est temps d’arrêter, non ?

            Bonheur d’être

            Une vingtaine d’étudiants du Cercle digital de Tours a écrit un guide intitulé Au Tours du bien-être. Après avoir rencontré des professionnels de Touraine, ils ont collecté tous les conseils possibles et imaginables pour bien manger, bien dormir, et encore pour retrouver confiance en soi en respectant son rythme.

            Positive attitude

            Pour la 9e fois, le défi Familles à énergie positive revient en Centre-Val de Loire. L’idée ? Changer ses gestes pour économiser sur sa facture et réduire son impact sur l’environnement. À Tours, une journée de découverte de cet événement s’organise samedi à la Maison de la Gloriette. L’occasion d’avoir de nouvelles habitudes !

          • FLOPS

            Ça brûle

            Rien ne va plus à la Rabière ! Depuis la nuit d’Halloween, le quartier de Joué-lès-Tours s’est tendu à cause des dégradations de biens et des incendies de véhicules, 43 en une semaine. Les auteurs n’ont pas encore été identifiés. Si bien que les CRS ont dû intervenir en début de semaine afin de sécuriser les rues.

            Secousse syndicale

            Les syndicats de santé d’Indre-et-Loire sont remontés. Pire : ils annoncent, pour notre département, un « séisme » en protection de l’enfance. De fait, les missions de ce domaine vont être dorénavant distribuées sous forme d’appels d’offre. Selon les syndiqués, cette décision pourrait entraîner une « marchandisation du travail » et une « prise en charge low cost ».

            Le coin des escrocs

            Après avoir déposé de fausses petites annonces sur Le Bon Coin, un couple a détourné 90 000 € en vendant des objets qu’ils n’ont jamais envoyé. Résultats ? 199 victimes, dont trois habitants de Touraine. L’un d’eux a déposé une plainte, ce qui a lancé une enquête. Finalement, le tribunal de Tours a rendu son verdict : la prison ferme.