LE CLIN D'ŒIL

Les Brèves

    Don du sang : il y a urgence

    Touraine

    Chaque année en hiver, l’Établissement français du sang (EFS) de Touraine lance un appel aux dons de sang : avec le froid, les différentes épidémies de grippe et de gastro-entérite, les hôpitaux d’Indre-et-Loire souffrent d’une forte diminution des dons. Pourtant, ils en ont besoin de 600 par semaine, soit une centaine par jours. Un appel national urgent au don de sang a été lancé en fin de semaine dernière.

    Où donner ?

    Plusieurs critères existent pour les donneurs : il faut être âgé de 18 à 70 ans et peser plus de 50 kg.Un entretien reconnaîtra, ou non, si vous êtes apte à donner votre sang. Les hommes peuvent donner jusqu’à six fois par an leur sang ; les femmes, quatre fois. Il faut compter huit semaines minimum entre deux dons. En Touraine, plusieurs points de collecte permettent de donner son sang, notamment à Monnaie ce vendredi (15 h-19 h), à Notre Dame d’Oé ce samedi (9 h 30-12 h 30), à Fondettes le 20 mars, à Montlouis-sur-Loire le 25 mars et bien évidemment à Tours, au CHU Bretonneau (tous les jours sauf le dimanche) et sur le boulevard Béranger, le jeudi après-midi. En plus de faire une bonne action et de permettre aux hôpitaux de transfuser des blessés et des malades, les donneurs ont une petite collation après le don... Alors on fonce ! 

    Les Brèves

      DERNIÈRE MINUTE

      Les Brèves

      • Un casting insolite !

        À l’occasion du 220e anniversaire de la naissance de Balzac, la Ville de Tours organise un casting surprenant avec l’artiste Nicolas Milhé : cinq personnes sont recherchées pour devenir... des sculptures contemporaines en bronze. Elles vont représenter des personnages de La Comédie Humaine (Henriette de Mortsauf, mademoiselle Sophie Gamard, Eugène de Rastignac, l’Abbé Birotteau et le fameux Père Goriot) et seront installées dans le jardin de la préfecture de Tours.

        Vous avez jusqu’au 17 mars, minuit, pour participer en envoyant une présentation et une photographie en pied à milhebalzac@gmail.com

      LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

      Les Brèves

      • 22 000 €

        C’est le montant remis aux Restos du Cœur d’Indre-et-Loire suite au pot-au-feu géant des halles de Tours. Lors de cet événement, 544 portions chaudes ont été dégustées sur place, 2 777 portions froides ont été emportées et 149 portions de légumes ont été vendues. Pour cuisiner les mets, tous les ingrédients (1 100 kg de viande, 2 625 kg de légumes, 17 kg de fromages, 250 baguettes de pain et 282 parts de tarte, pour le dessert) ont été offerts.

        La collecte nationale des Restos du Cœur, elle, s’est tenue le week-end dernier (lire p.06-07)

      EN DIRECT

      Les Brèves

      • Deux moulins bientôt sauvés ?

        Centre-val de Loire

        Les Moulins de la Fontaine, dans le Loir-et-Cher, ont été sélectionnés pour être financés par la Mission Patrimoine, initiée par Stéphane Bern, pendant l’année 2019. Situé sur un site naturel, dans une vallée non urbanisée, ce site comporte deux moulins, l’un du XVIIe siècle, l’autre du XIXe siècle. Le premier doit être restauré en urgence, notamment sa charpente, ses façades et ses planchers ; la couverture en ardoises et les menuiseries du second doivent également être reprises. Entre les deux, une passerelle doit être reconstruite.

        Les jeux Mission Patrimoine, sous forme de tickets à gratter, vont être mis en vente en septembre 2019. Mais le 14 juillet prochain, le tirage d’un Super Loto doit déjà permettre de mettre en lumière les 18 sites emblématiques de l’année.

      • L’emploi s’y concentre

        Métropole de Tours

        Selon une étude publiée par RegionsJob, les métropoles d’Orléans et de Tours concentrent près de la moitié des offres d’emploi du Centre-Val de Loire : la première concentre 25 % et la seconde, la nôtre, 21 % des offres. En Touraine, ce chiffre reste stable par rapport à l’année dernière. En majorité, dans ces offres, les recruteurs recherchent des actifs ayant un bac+2. 

      • Un regard sur le handicap

        Tours

        Depuis 2016, la Ville de Tours soutient la semaine de sensibilisation au handicap. Cette année, des élèves de CM1, CM2 et des étudiants vont échanger pour « apprendre de l’autre », avec tolérance, fil rouge de la 3e édition. Plusieurs ateliers sont mis en place sur le sport, l’environnement, la société, la famille, en lien avec le handicap. Une mise en situation de handicap moteur va permettre aux jeunes d’interroger leurs peurs et leurs questionnements face au handicap. Le groupe Sensi’cap, intervenant dans ce cadre, a pour maître-mot de « changer le regard des autres pour lutter contre les peurs et les idées reçues ; et de rappeler à tous que nous sommes comme tout le monde ». 

      • « Ça va mal » à l’hôpital

        Tours

        Devant les sites du CHRU de Tours, vendredi dernier, environ 300 personnels se sont rassemblés à l’appel de l’intersyndicale. Ils dénoncent la dégradation de leur condition de travail. Plus de 1 200 signatures ont été réunies en quelques jours sur une pétition à ce sujet. Celle-ci dénonce le plan de restructuration de l’hôpital : « la contrepartie de ce plan, (...) c’est la suppression d’effectif, la suppression de lits, la dégradation majeure de nos conditions de travail », affirme l’intersyndicale. 

      • Tours vise les play-offs

        Basket

        Le championnat de N1 de basket va lancer sa 2e phase avec trois niveaux distincts, les poules A et B mélangées. L’UTBM, dans la poule B, a remporté son match face à Bordeaux samedi dernier (89-71) et termine 7e de sa poule, avec 13 victoires pour 11 défaites. Cette fois, l’équipe va devoir finir dans le top 7 des équipes afin d’arriver en play-offs et poursuivre l’aventure sportive. 

      • Alice Mitard rafle le bronze

        Cross

        Troisième espoir du cross court féminin, la Tourangelle Alice Mitard a finalement perdu son titre de championne de France, dimanche dernier à Vittel. Malheureusement, elle s’est « foulé la cheville au début du parcours » et n’a pas pu rattraper son retard... Reste qu’elle a tout de même passé la ligne d’arrivée en troisième grâce à un sprint. « Un peu déçue », la sportive garde le sourire et se projette déjà sur ses prochaines courses.

      • Les Apaches partent en quart

        Roller Hockey

        Samedi dernier, les Prédateurs de Vierzon ont littéralement été meilleurs que les Apaches de Tours. Ils ont remporté le match 6-1. En cause ? Le jeune gardien vierzonnais, qui a arrêté de nombreux assauts.

        Les deux clubs sont tout de même qualifiés pour les phases finales. Tours va affronter Reims en quart de final, samedi 16 mars en Champagne, puis le 23 mars, en match retour à domicile.

      • L’Us Joué reste leader

        Rugby féminin

        Face à Bobigny, les jeunes joueuses de l’Us Joué ont signé un superbe match : à peine deux minutes de jeu, et, déjà, l’équipe a mené 5-0. Le score final ? 19-10.

        Cette nouvelle victoire conforte l’US Joué à sa première place, un rang d’où elle ne devrait pas beaucoup bouger !

      • L’exception de huit femmes

        Touraine

        Marie Fabre, bénévole en Afrique ; Lucienne Roullet, présidente de Touraine entraide ; Marie-Noëlle Guillard, professeure de danse ; Karine Potin, fleuriste ; Sylvie Guler, présidente de l’Union des femmes turques de Touraine ; Anne-Hélène Jarry, de l’association Ensemble à Tours Nord ; Yvette Berton, bénévole ; Marylise Epyneau, entrepreneuse. Ces huit femmes installées en Indre-et-Loire ont reçu, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, un prix départemental pour leur engagement et leur activité. Une belle reconnaissance symbolique. 

      • Mame accueille Sapiens

        Tours

        L’Institut Sapiens vient d’ouvrir une antenne Touraine Val de Loire, à Mame, au cœur de Tours. Mais qu’est-ce donc ? Il s’agit d’un organisme permettant de « mieux penser » les enjeux du numérique : il décrypte l’actualité pour pointer les réflexions à avoir, il décloisonne les sujets pour les élargir à tous les mondes professionnels, et il forme les citoyens et les entreprises à mieux comprendre son environnement. De quoi faire rayonner Mame un peu plus loin qu’en Indre-et-Loire. 

      • Des médecins prennent le bus

        Indre-et-Loire

        En Centre-Val de Loire, on connaît les bus numériques et le bus opéra. D’ici la fin de l’année, un nouveau bus, appartenant à la Protection maternelle infantile et donc au Département, pourrait sillonner les zones rurales du département d’Indre-et-Loire. Son but ? Organiser des consultations médicales pour les enfants de 0 à 6 ans et pour les femmes enceintes ; et surtout de « toucher des familles qui ne se manifestent jamais » auprès des médecins. Actuellement, le projet se monte avec la Caisse d’allocations familiales.

      Les Brèves

        TOURS SOULÈVE SA 10E COUPE DE FRANCE !

        Volley


        Dimanche soir dernier, l’équipe de Tours Volley Ball (TVB) a remporté la finale de la Coupe de France de Volley, à domicile, face à Chaumont. Le score ? 3-0. Le tout, en 1 h 15 de match effréné devant une salle Grenon pleine à craquer. Déjà, le TVB détenait le record de victoire en Coupe de France ; c’est désormais bel et bien acté avec une 10e coupe. Après une demi-finale, le samedi précédent toujours à Tours, en demi-teinte (3-2 face à Narbonne), l’équipe a tout donné pour gagner. Elle reste donc favorite de la saison et commence à penser au championnat, histoire de doubler sa victoire : « On doit gagner maintenant le championnat, a notamment lancé le joueur Gazmend Husaj, interviewé par nos confrères de La Nouvelle République. On peut le faire. » Les Tourangeaux, eux, ne demandent que ça.

        Les Brèves

          TOPS & FLOPS

          Les Brèves

          • TOPS

            Recharger les batteries

            En Centre-Val de Loire, cette année, 160 écoles ont participé au Défi Piles. L’idée ? Récolter les piles usagées au profit d’Action Enfance qui accueille, protège et éduque les enfants en danger. Dans notre région, 8,5 tonnes de piles ont été collectées, et recyclées dans ce cadre.

            Éduquer à la mixité

            Le collège Pablo Neruda (Saint-Pierre-des-Corps) et le lycée professionnel Joseph Cugnot (Chinon) ont reçu le prix « Liberté, égalité, mixité » à la préfecture du Centre-Val de Loire. Cette distinction récompense les établissements s’engageant à lutter contre tous types de stéréotypes grâce à l’éducation.

            D’humeur féline

            L’association tourangelle Félin pour l’autre, qui protège les chats en Indre-et-Loire, vient d’être désignée « association du mois de Mars ». Elle va profiter des bénéfices de la vente d’un livre intitulé « Dans la peau de Kiwi », un roman sur la protection féline. La somme récoltée va servir à stériliser et identifier les chats errants tourangeaux.

          • FLOPS

            La fièvre jaune baisse

            Ils ont chanté, certes, mais leur nombre réduit de semaine en semaine. Les gilets jaunes rassemblés samedi dernier pour l’acte XVII n’étaient qu’environ 250. La manifestation n’a duré que quelques heures. Il y a ceux qui restent vaillants, et les autres qui le digèrent mal. Le 30 mars, Tours pourrait accueillir un rassemblement régional. À voir ce que ça donnera.

            Où est la main-d’œuvre ?

            Le secteur des travaux publics est en plein essor en Centre-Val de Loire. L’année dernière, l’activité a progressé de 5 % ; les perspectives pour les deux années à venir seraient bonnes. Mais la main-d’œuvre manque cruellement. Pourtant, il y aurait 5 000 embauches prévues pour les 5 prochaines années...

            Flambées de nuit

            Joué-lès-Tours, Saint-Pierre-des-Corps, Tours, La Riche. Ces quatre communes ont encore vu flamber sept voitures le week-end dernier. La liste s’allonge, celle des incendies comme celle des quartiers impactés... Et rien ne semble pouvoir les arrêter.

          Les Brèves

            LA NOUVELLE GÉNÉRATION SE LANCE DANS LE DÉBAT

            Venue de Jean-Michel Blanquer

            Mardi dernier, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, s’est rendu à La Riche. Avec des enfants agitant un drapeau français en arrière plan, il y a signé le « plan mercredi » qui donne « accès à la culture, aux sports et aux loisirs pour tous ». Son objectif ? Définir une « nouvelle génération de projets éducatifs territoriaux, plus qualitatifs et mieux adaptés à une organisation scolaire sur quatre jours ».

            Abeilles, transports et pollution

            Mais la venue du ministre en Touraine s’est également soldée d’un « grand débat » sur le thème de la transition écologique et citoyenneté. Il s’est déroulé à l’association de formation professionnelle polytechnique (AFPP), à Tours. « Les jeunes sont à la pointe des réflexions et des propositions pour le développement durable », a notamment twitté Jean-Michel Blanquer à l’issue de l’heure de débat. Les fameux jeunes présents étaient des bénéficiaires de la Mission locale, des élèves de l’École de la 2e chance et des jeunes en service civique. Tous ont demandé, à la fois au ministre et au maire de Tours, que les bâtiments publics soient mieux isolés, que des actions soient lancées pour éviter la disparition des abeilles, que des mesures soient prises pour réduire le coût des transports. Quant au bio, certains n’y croient pas, ou plus, pointant du doigt les sols, les nuages et la pluie, tous déjà bien pollués. 

            Les Brèves

              INSOLITE

              Les Brèves

              • Un Chambraisien dans un sous-marin

                Né à Chambray-lès-Tours en 1980, Antoine Delaveau est désormais capitaine de corvette. Après avoir fait l’École navale et avoir rejoint les forces sous-marines à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque, il est d’abord devenu chef de service « lutte sous la mer » avant de réussir l’École de guerre et de devenir commandant du SNA Casabianca à bord duquel il a effectué une patrouille en Atlantique. L'homme a accumulé tout de même plus de 21 300 heures de plongée. Si aujourd’hui, il revient rarement en Touraine, il garde cet enracinement à la terre balzacienne en se remémorant ses vacances chez ses grands parents, à Chinon et à Amboise. 

              ILS ONT DIT

              Les Brèves

              • Union départementale CGT d’Indre-et-Loire

                Actuellement, l’aéroport de Tours bénéficie d’argent public important ; les pouvoirs publics doivent garantir un haut niveau social, tout en recherchant d’autres opérateurs plus vertueux. Les politiques publiques doivent s’efforcer d’allier bien-être des habitants (riverains de l’aéroport), développement économique et écologie, et non simplement se soumettre à des prévisions de croissance du trafic aérien. 

              • Sabine Thillaye, députée d’Indre-et-Loire

                Tournons le dos à l’immobilisme, à une coopération timide, osons incarner l’espoir d’une coopération en confiance. Une coopération dépassant les frontières nationales, pour apprendre à tenir compte de la perspective de l’autre. Car le renforcement des relations franco-allemandes doit constituer une réelle plus-value pour les citoyens et nos sociétés dans leur ensemble.